coton sport

Le club avec l’appui de la Sodecoton dispose d’un complexe sportif qui encadre les jeunes footballeurs à quelques kilomètres de Garoua. Salli Edgard, Aboubakar Vincent, Jacques Zoua, Aminou Bouba, Alioum Boukar, Jean II Makoun : Ce sont des joueurs exceptionnels que les spécialistes classent parmi la relève du football camerounais. À vu d’œil, derrière ces noms se cachent des talents avec leur formation associé à Coton Sport.

Si on remonte le temps, depuis quelques années ; Coton Sport de Garoua a mis sur pied un centre de formation « Complexe Coton Sport» qui a commencé à porter des fruits. La qualité des joueurs formés dans ce centre  est en nette progression, le centre de formation ne cesse de se développer. Il figure désormais parmi les meilleurs centres de formation de football en Afrique comme en témoignent les différents joueurs transférés en Europe et en Afrique du Nord.

Salli Edgard, le virevoltant milieu de terrain  intègre le club fanion du Nord en 1998. Perspicace dans son jeu, il remporte le championnat junior en 2008 avec Coton sport junior ou il est d’ailleurs sacré meilleur joueur dudit tournoi. Quand il intègre l’équipe senior, il sera à deux reprises champion du Cameroun. Dès 2010, il quitte les verts blancs pour tenter une aventure en Europe. Depuis 2013, sa destinée est au RC Lens du coté de la France. L’intrépide Aboubakar Vincent, son coéquipier de Coton sport qui y fait ses premiers pas en 2002, évolue depuis 2014 à FC Lorient. Ce jeune joueur, de par ses qualités d’attaquant de pointe, fait la fierté de Coton Sport et du Cameroun à l’extérieur. Jacques Zoua intègre la pépinière de Coton sport en 2000.

Après avoir remporté à trois reprises le championnat et deux fois la coupe Suisse avec le FC Bale, il évolue actuellement au Hambourg Sv. Deux autres purs produits de Coton Sport de Garoua évoluent en Tunisie. Il s’agit d’Aminou Bouba dans les rangs d’Esperance de Tunis alors qu’Henri Tsama porte les couleurs du club Atletic de Bizerte. La performance de tous ces jeunes formés par Coton sport est le fruit d’une bonne base pendant la formation.

Vu ces résultats, la Sodecoton (Société du développement du coton du Cameroun) a investi dans la construction d’un complexe sportif de 10 ha. C’est un complexe comprenant plusieurs compartiments. Ainsi, on a plusieurs terrains de football dont un synthétique, des salles de musculation, des bureaux et un centre d’hébergement. Avec cette infrastructure moderne, ce complexe va servir d’entrainement pour la CAN 2019 aux équipes nationales. Coton sport entend effectuer un grand bon dans l’ère du professionnalisme aussi bien dans la ligue professionnel de football camerounaise que sur le continent africain.

Recevez nos lettres d'informations tous les jours.

Française English

CONTRIBUEZ À CET ARTICLE

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

× 8 = 48