Mani bella
Crédit Photo : Honoré Barka

De passage à Maroua, l’artiste Mani Bella a dévoilé son projet sur la préservation de la paix et de l’unité à travers le dialogue.

Profitant de son tout premier passage dans la région de l’extrême nord cette fin d’année 2017, la diva de la musique camerounaise a révélé au micro de votre reporter le projet de son prochain album qui sortira dans les jours à venir. Selon elle,

« J’ai un nouvel album en préparation. C’est un album de 10 titres. Le titre de l’album, c’est  « le paradis de Mani Bella ». C’est un concentré de musique paradique(…) Chaque titre de cet album pour moi : est une exception. J’ai pris beaucoup de temps pour faire cet album. J’ai fait beaucoup de featuring ».

Cet album qu’elle présente comme le meilleur de sa carrière sera un mélange de plusieurs sonorités, bref un melting-pot ou tout le monde pourra s’y retrouver. Il sera garni des featuring comme elle nous la déclarer. Il s’agit d’une collaboration avec celle qu’elle appelle affectueusement la maman, K-tino, du jeune prodige de la rumba congolaise a succès FABREGAS le métis noir, et une autre chanson avec un célèbre dj asiatique. Cet album que les fans attendent impatiemment sera certainement l’album qui va faire danser les mélomanes et accompagner le public en ce début d’année.

Comme tout artiste œuvrant pour la paix et la cohésion sociale, elle n’a pas manqué d’appeler à l’unité des camerounais. Vantant au passage la beauté et la richesse de son pays, elle n’a pas perdu de vu la situation que traverse certains pays voisins du Cameroun, tout en lançant un message d’avertissement à ses compatriotes. Pour elle,

« Nous sommes tous les enfants du Cameroun, le Cameroun comme on le dit souvent c’est l’Afrique en miniature. Un pays tellement beau, riche et diversifiés. Je tiens à rappeler à tous mes frères et à toutes mes sœurs que ça ne sert à rien de détruire ce pays. Si quelqu’un a une revendication, le dialogue est là. On peut dialoguer et trouver des solutions. Mais ça ne sert à rien de détruire le pays parce que c’est tout ce que nous avons. Essayons de regarder les autres. On a des voisins qui ont connu des guerres. C’est la catastrophe ! Une guerre ça détruit tout. Ça tue nos mamans, nos frères, nos sœurs. Ça détruit tout ce qu’on a construit et tout. Moi j’appelle tous les camerounais a être tolérant. C’est ce qui peut nous faire avancer ».

Le public quant à lui attend de pied ferme ce chef d’œuvre. Un chef d’œuvre qui fera le bonheur de plus d’un. Il est à rappeler que l’accueil que lui a réservé le public de la ville de Maroua au complexe sportif de Domayo était l’une des plus merveilleuses. L’artiste a au passage salué et vanté le comportement de ce public oh combien magnifique. Les yeux sont désormais tournés vers la date officielle de la sortie de cet album.

Recevez notre lettre d'informations tous les jours.

Version Française English Version

CONTRIBUEZ À CET ARTICLE

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

× 8 = 24