NEWSLETTER

Français     English

Les rideaux sont tombés sur les différentes activités liées à la 5eme édition du festival Yelwata Maroua 1er à la grande satisfaction des organisateurs.

Pendant 4 jours, Yelwata a fait vibrer la cité capitale de la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, dite la plus belle des régions.

De jour comme de nuit, le village du festival et quelques artères de la ville étaient illuminés aux couleurs liées à cet évènement culturel et socio-économique qui s’avère être le seul et le plus important de la région depuis quelques temps.

Cet événement multidimensionnel a permis de révéler des talents endormis de la région, que ce soit sur le plan musical, poétique, des arts plastiques, de l’artisanat, des danses patrimoniales, des arts culinaires et autres. Des appuis conséquents en matériel de travail, des accompagnements financiers ont été remis aux principaux lauréats.

JOEL MAMANE, observateur averti et homme de média résidant dans la région depuis plusieurs années, ne cache pas son analyse par rapport à l’avenir de la région. Il affirme,

« à travers ce festival, le monde entier, pourra comprendre que la ville de Maroua n’est plus cette ville qui n’a que de malheur (terrorisme, catastrophes, etc.). Maroua peut aussi vivre dans l’ambiance de la Culture, dans le tourisme… bref c’est le déclenchement d’une nouvelle vie pour la région de l’Extrême-nord ».

L’organisation de la 5eme édition de ce festival qui a connu tant de passion, surtout de la part de certains conseillers municipaux de la commune de Maroua 1er, qui craignaient la tenue d’un tel événement au lendemain d’un retour de la stabilité dans la région, jusqu’à aller se dépêtrer des éventuelles conséquences, ont vite refait confiance au promoteur et aux forces de défense et de sécurité, eux qui ont veillés au grain jusqu’à sa clôture. Au finish, aucun incident majeur signalé.

+  Bertoua la neuve

Cette édition a vu un défilé de plusieurs personnalités de la région, avec à leur tête le gouverneur de la région, des sous-préfets de la ville, des maires, des sénateurs et députés, ministres, mais aussi des touristes de plusieurs pays d’Afrique, d’Europe, d’Amérique,… autour des différents stands. Des vedettes de la chanson Camerounaise à l’instar de Mani Bella, Dynastie le Tigre, Baba SADOU, et bien d’autres ont émerveillé le public de Maroua durant ces quatres jours de festival. Plus d’une demi-douzaine d’artistes venus du Nigéria et du Tchad sont venus porter haut la symbolique de cette édition et son caractère international. Le promoteur de ce festival, HAMADOU HAMIDOU n’a pas caché sa grande joie de l’accomplissement d’un tel évènement, mais surtout son « sentiment de devoir accompli ».

Pour lui,

« Vu le succès retentissant que le festival Yelwata Maroua 1er à sa 5eme édition a eu, il y a lueur d’espoir de penser que l’avenir est porteur pour les prochaines éditions. Les partenaires se bousculent maintenant au niveau de la commune… Le festival Yelwata Maroua 1er doit devenir un concept pour nous, un festival d’une envergure régional voir international. »

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

− 4 = 2