Don de Kits aux Pélérins de la régiond e l'Adamaoua en présence du Gourverneur.
Don de Kits aux Pélerins de la région de l'Adamaoua en présence du Gouverneur. Crédit Photo : Boubakary Moussa, pour chateaunews.com
NEWSLETTER

Français     English

Les gestes de générosité circonstancielle et calculé du candidat naturel du RDPC à l’endroit de certaines catégories de la population camerounaise ces derniers mois sont loin d’être un fait du hasard.

Le président de la République du Cameroun et candidat à l’élection présidentielle du 7 octobre prochain multiplie les actions de charité. Après avoir séduit les étudiants avec l’opération don de 500 000 ordinateurs PB hev de qualité douteuse, lancé un appel de pieds aux camerounais d’expression anglaise grâce au plan d’aide humanitaire doté d’une enveloppe de 12.7 milliards, voici venu l’opération de charme réservée aux musulmans. Les quelques 2 500 pèlerins qui effectuent le voyage en terre sainte pour accomplir le 5ème pilier de l’islam viennent de recevoir un don de 8 500 kits.

La région de l’Adamaoua, grand pourvoyeur en nombre de pèlerins au Cameroun a été dotée de 2 043 kits pour ses 681 pèlerins enregistrés à la date du 25 juillet 2018.

« Chaque pèlerin recevra 3 valises dont une valise de 7kg et 2 autres de 23kg »,

relève Angoulou Firmin, inspecteur au Ministère de l’Administration Territoriale, dépêché pour l’occasion. Les heureux récipiendaires venus entrer en possession de leurs dues ne boudent pas leurs plaisirs.

« Peu importe les intentions qui se cachent derrière, nous sommes heureux de recevoir ce don »,

note Ahmadou Modibo, encadreur qui a recueillit 850 kits pour ses 265 pèlerins.

Les camerounais ne sont pas dupes, l’action de grâce du chef de l’Etat est tout sauf de la charité.

« Ce n’est rien d’autre qu’une opération de relation publique »,

relève un observateur de la place qui souligne qu’une fois n’est pas coutume. À lui d’ajouter :

« jusqu’à preuve du contraire, c’est de l’argent publique et des dettes sur le dos des pauvres citoyens dépensées pour des causes personnelles, voire égoïstes au détriment des priorités de développement ».

L’homme du 6 novembre, pour qui tout est politique et que l’intuition domine en politique, sait que c’est l’occasion rêvée pour avancer ses pions et consolider son avantage sur ses chalengeurs du 7 octobre prochain.

+  [Direct - Live] Présidentielle du 7 octobre 2018 au Cameroun : Les bureaux de votes sont ouverts depuis ce matin

Très émus par « l’élan de cœur » du chef de l’Etat, les 681 pèlerins qui ont reçu un don de quelques 2 043 kits comptent lui rendre la pièce de la monnaie en demandant à Dieu de le guider vers l’islam. Un coup de poker réussit, au vue de l’engouement affiché par les récipiendaires qui sont allés jusqu’à faire une croix sur la prière de midi (As zouhr) :

« je vais prier pour lui, je vais demander à Allah de le convertir à l’islam »,

s’exclame Aminatou Abdoulaye, future Hadja.

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

× 7 = 42