addef
NEWSLETTER

Français     English

Share this

Les nouveaux responsables ont pris officiellement fonction le lundi 11 novembre 2013.
 
Ils sont trois responsables dont les missions principales sont de lutter contre la circulation anarchique des armes de petits calibres et lutter contre le grand banditisme urbain et rural et l’insécurité au niveau des frontières. Nommés par décret et arrêté du Président de la République du 16 septembre 2013 et du 11 octobre 2013 au sein de la défense du chef de l’Etat, ils devront assurer la continuité du travail de leurs prédécesseurs. C’est à la place des fêtes de Ngaoundéré que le commandant de la légion de gendarmerie, le commandant du 31ième bataillon de commandement et de soutien, et le commandant du 51ième bataillon d’infanterie motorisée ont été présentés au publique.

Il faut cependant rappeler que le lieutenant Colonel FOLEFO Francis a remplacé à ce poste le lieutenant Colonel Jean Paul promu commecommandant d’infanterie motorisé de Koussérie et le lieutenant colonel EBOUGALAM OBAM Pascal Ferdinand a remplacé EBOR EBOUA Dieudonné devenu commandant du secteur militaire terrestre n°8 dans la région de l’Est, et enfin le colonel TONGUE Elias en remplacement du Le Colonel BEYEGUE Guy muté à la région du Sud.
La cérémonie s’est achevée par un défilé militaire digne de leur rang, suivi des youyous, des fleurs et des photos souvenirs.

Le Colonel TONGUE Elias Commandant de la légion de Gendarmerie, le lieutenant Colonel FOLEFO Francis  Commandant du 31ième bataillon de commandement et de soutien et le lieutenant Colonel EBOUGALAM OBAM Pascal Ferdinand, ont été installé par le secrétaire d’Etat à la défense chargé des Gendarmeries Jean Baptiste BOKAM. Il leur a rappelé la mission à eux assigné et surtout les défis qui les interpellent. Entre autres de veiller à la sécurité et à la stabilité de cette région et de sa population dynamique de l’Adamaoua. Ils feront de la lutte contre le grand banditisme, la criminalité inter urbaine, l’arnaque et l’incivisme leur combat quotidien. Tel des héros du jour, le profil des promus correspond aux attentes des locaux qui ne demandent qu’a vivre dans la paix et la sécurité. Désormais au service des populations de la région de l’Adamaoua avec Honneur et Fidélité, ils ont tous l’obligation des résultats.

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

2 × = 12