cine
NEWSLETTER

Français     English

Partager cet article / Share this post
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le cinéma Nord-Camerounais projeté sur les écrans du festival Cinéfranco de Toronto.

  La 15e édition du festival Cinéfranco qui a eu court à Toronto au Canada a ceci de spécial quelle a connu pour sa première la projection d’un film du septentrion, «Jean-Jacques » de Moustapha Bako, l’une des grosses surprises. Le festival Cinéfranco faut-il le souligner, est  l’expression chaque année du cinéma francophone tel que pratiqué dans le monde. Le film «Jean-Jacques » en question a été tourné à Maroua à l’Extrême-Nord du Cameroun par le jeune cinéaste avec la dextérité des acteurs locaux. Le court métrage de 15 minutes a été projeté le 25 mars dernier au grand bonheur de son réalisateur.

Cette autre victoire du 7e art camerounais n’a pas laissé la tutelle des arts et de la culture indifférent, Ama Tutu Mouna s’en est d’ailleurs personnellement réjouie. Moustapha,  dans son aventure aura bénéficié de l’appui de  Madame le Ministre, notamment un billet d’avion Cameroun-Canada en aller et retour pour y participer, même si le bénéficiaire n’en a pas profité faute de visa à la dernière minute. La sélection du film peut-on le dire, tombe à point nommé, car elle se révèle pour la circonstance une vitrine de promotion du cinéma camerounais qui engrange ainsi un point non négligeable quoi qu’on dise et espace de valorisation de l’image du Cameroun à ce festival.
Moustapha Bako, né en 1979, en bon passionné du cinéma, rêve d’une éventuelle consécration de son film au Cinéfranco qui pourra à l’occasion relancer sa carrière et de là, lui ouvrir les portes des hautes sphères du showbiz. Dans sa filmographie on peut citer «mon épouse et moi» diffusé sur la Crtv en 2009 et 3A Télésud en 2010, ainsi que «Allo allo», une œuvre entièrement humoristique. En personne dynamique et entreprenante, Moustapha Bako reste optimiste sur l’avenir du cinéma camerounais avec un regard tourné vers les opportunités à venir.

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

2 × = 10