kmer
NEWSLETTER

Français     English

Partager cet article / Share this post
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le tourisme au Cameroun est une denrée bondent qu’il serait bon pour tous de consommés et pour causes

Visage touristiques globale :
Le Cameroun s’étendant sur 1200 km du Nord au sud, le Cameroun possède une variété de reliefs, de climats, de paysages, d’espèces animales et végétales, uniques sur le continent. C’est un véritable  « concentré d’Afrique » dans un triangle de 475,442 km que les visiteurs découvrent, émerveillé par sa

splendeur. La faune est particulièrement riche avec plus de 409 espèces différentes de mammifères, 143 de reptiles, 849 d’oiseaux et 190 d’amphibiens. Les aires protégées couvraient en 1997 une superficie de 4.551.990 hectares dont 7 parcs nationaux, 7 réserves de faune, 27 zones cynégétiques, 1 sanctuaire et 3 jardins zoologiques. 

Cameroun, destination prisée :
Longtemps inconnu,  le tourisme camerounais s’ouvre de plus en plus aux touristes du monde qui chaque année choisissent cette destination pour passé des moments agréables de détente, de découverte, de recherche et de partage. Encouragé par cet intérêt de plus en plus croissant de la part des visiteurs, les autorités du Cameroun en charge du tourisme, redoublent d’efforts en termes de promotion, de sécurisation des infrastructures et des mesures incitations du touriste pour  faire  figurer la destination nationale au premier rang des destinations touristiques en Afrique. 

Des chiffres évocateurs
Des visites :
En 1998, les arrivées étaient de 200 000 environ contre 92.966 en 1990, soit un accroissement de 215% en moins de dix ans !
Les visiteurs non-résidents enregistrés dans les établissements d’hébergement sont représentés comme suit : 25% pour la sous-région (Afrique Centrale), suivis des 24% de Français, et d’autres Africains. Les arrivées enregistrées des ressortissants Américains, Allemands et Britanniques sont en forte hausse ces dernières années. 

Des hôtels :
Le Cameroun dans son ensemble dispose de structures d’hébergement fiable et reconnues sur le plan international.
En 1998, le Cameroun comptait 820 établissements hôteliers dont 120 classés. La capacité hôtelière globale en 1998 était de 13 972 chambres et 15 542 lits dont 54,8% à Douala et Yaoundé avec comme recettes réalisées par les établissements hôteliers 27,372 milliards de CFA.

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

50 + = 52