Société Divers Les éléphants saccagent des plantations

Les éléphants saccagent des plantations

-

- Advertisment -

Des dizaines d’hectares de plantations détruits par des troupeaux de pachydermes dans le Logone et Chari, région de l’Extrême-nord Cameroun.

Après les inondations, vient les éléphants. Le malheur continue de s’abattre sur les populations de la Dabanga, situé dans le Logone et Chari. La semaine dernière, les troupeaux d’éléphants partis du parc national de Waza ont dévasté les plantations selon les témoignages des sinistrés. L’on parle de plus de 60 pachydermes en divagation qui ont investis les champs, détruisant ainsi l’espoir de belles récoltes.
A peine les souvenir des récentes inondations effacé, voici le spectre de la famine qui plane. La destruction des récoltes par les éléphants qui ont détruit plusieurs hectares de plantations. La migration des éléphants de part et d’autres des frontières avec le Tchad est monnaie courante. En moins d’une semaine, de nombreux villages ont vu passer des éléphants en furie. La plupart des plantations détruites étaient déjà dans une phase de production. Aucune victime humaine n’est déploré mais les dégâts matériel sont la dimension du pachyderme.
La situation s’avère préoccupante lorsqu’on sait que la sécheresse sévi dans la région de l’extrême nord. Les responsables du ministère de l’Agriculture et du Développement rural et du ministère des Forêts et de la Faune ont déployé des équipes sur place pour évaluer la situation et prendre des mesures adéquates en vue de protéger les populations et leurs récoltes. Afin de prévenir la catastrophe, décision a été prise par les autorités de « réglementer les activités champêtres ».

blank
chateaunews.comhttps://chateaunews.com
La rédaction de www.chateaunews.com

LES PLUS LUS

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you

×