Dossier Tapis Rouge Saly Hamadou

Saly Hamadou

-

L’inauguration du village artisanal de Ngaoundéré est imminente

« 14 sur 15 qualifiés, la Vina à eu la meilleure performance», se réjouit le Délégué départemental de l’artisanat au sortir des expositions du salon régional du 04 décembre 2013.

Monsieur le délégué, vos artisans ont bonne figure au salon régional, quel sont vos impressions ?
Satisfaction totale puisque le département de la vina est sorti en tête avec 14 artisans retenus sur les 15 présentés. De plus, les artisans ont été à la hauteur car les œuvres exposés ont été de meilleures qualités. L’on aura vu des produits représentatifs propres à notre région, propre à notre culture.
Les objectifs poursuivis par le salon régional ?
L’organisation es salons communaux vise l’amélioration des conditions de vie de nos artisans. L’artisanat couvre 80 voire 90 % des acteurs de notre économie locale. Avec l’organisation de ce salon, il est question pour le gouvernement à travers le Ministère des petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat (MINPEMEESA), d’encourager et de pérenniser la culture de notre pays parce que beaucoup de potentialités sont en train de disparaitre. N’oublions pas que les pays développés sont passé par cette phase de promotion de leurs savoir-faire pour devenir ceux industrialisés que nous connaissons. Nous voulons que nos artisans ne vivent plus comme des mendiants.
Ce salon a connu des prix, quelles en étaient la nature ?
Les prix rempotés ici vont de 250 000 F à 20 000 Francs cfa. Pour dire que l’objectif du gouvernement est de sortir les artisans de la pauvreté que nous puissions atteindre l’émergence.  
Que faites-vous pour valoriser ces talents hors des salons départementaux et régionaux qui ne sont que des moments ponctuels ?
Le MINPEMEESA a entrepris beaucoup d’action pour valoriser l’artisanat dans l’Adamaoua. Nous avons ce cadre spacieux de la vitrine artisanale situé en plein cœur de la ville ayant accueillit le salon régional qui est en cours de finition. Espace idoine, il permettra dès sa livraison aux acteurs d’exposer au quotidien leurs produits. Également le village artisanal d Ngaoundéré, espace approprié pour favoriser l’épanouissement de nos artisans. Sans oublier le salon international de Yaoundé qui se prépare déjà, grande occasion pour nos artisans de croiser ceux d’autres régions et du monde.
Les stratégies de sensibilisation des jeunes et de pérennisation de l’artisanat local ?
C’est vrai, fort est de constater que les parents sont plus impliqués dans le domaine. Nous continuons à inviter les jeunes à voir ce que les parents font pour poursuivre l’activité. Aussi nous organisons des séances de sensibilisation, d’encadrement et de formation à l’intention des jeunes pour pérenniser l’activité. Lors des salons, ndans les critères de notation, les jeunes et filles surtout ont plus de points question de les encourager à prendre le relais pour que ces activités ne puissent pas disparaitre.

chateaunews.comhttps://chateaunews.com
La rédaction de www.chateaunews.com
- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you

×