nigeria
NEWSLETTER

Français     English

Partager/Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les échauffourées ont commencé dans la matinée du Mercredi 15 Janvier à Banki tout près du territoire camerounais.

 

Des sources dignes de foi font état de ce que des affrontements mettant aux prises des éléments de l’armée nigériane et ceux de la secte islamiste Boko Haram ont éclatés ce Mercredi matin à proximité de la localité de Limani qui est dans le ressort territorial du Cameroun.
A l’origine de cet affrontement qui secoue cette partie de la région de l’Extrême Nord, la guerre ouverte lancée par les autorités nigérianes visant à mettre la main sur les membres de la secte islamiste Boko Haram qui continuent de semer la terreur dans la région.
Selon une source sur place, « la reposte des éléments de la secte Boko Haram face à la présence des soldats nigérians fut brutale à telle enseigne qu’il y’aurai eu des échanges de coups de feu entre les deux camps ». En fin d’après midi, une explosion perpétrée par une lance rocket aurait selon notre source « causée d’énormes dégâts matériels sur le sol camerounais et plus précisément dans la localité de Limani » qui se confond parfois au Nigeria.
A en croire les propos de certaines personnes qui se sont confiées à Africa Info, les éléments de Boko Haram sont constitué des jeunes dont la tranche d’âge vari entre 17 et 22 ans
Informé de la situation, les autorités camerounaises ont dépêchés sur le terrain des renforts venus de Yaoundé afin de sécuriser la zone menacée. L’on parle de « trois avions militaires ». Cependant, aucune information n’à filtrer par rapport au nombre de vies mis en danger coté Cameroun.
Au moment ou nous allions sous presse, une torpeur planait toujours sur la zone de Banki. Frontalière au Cameroun, cette partie est sujette à des assauts répétés de Boko Haram. A titre de rappel, en Avril  2012, une attaque de ladite secte avait fait 11 morts dont un élève camerounais. Le marché périodique de Banki est resté fermé toute la journée.

EN KIOSQUE


journal chateaunews

Lisez et TÉLÉCHARGEZ le numéro 57 de votre Journal digital CHATEAUNEWS

La fête de fin de Ramadan 2020 a connu une ambiance particulière. L’Aïd el Fitr s’est déroulé sous précautions du COVID-19....

TELECHARGER

VOIR TOUTES LES ÉDITIONS