gilbert
NEWSLETTER

Français     English

Partager cet article / Share this post
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tel est le thème de recherche qui a sanctionné le master es lettre du réalisateur, metteur en scène et linguiste Gilbert BABENA sous la direction du Dr Marceline DAMA-TEYABE à la FALSH de l’université de Ngaoundéré.

 

« C’est un travail original », c’est en tout cas l’appréciation du jury à l’issue de la soutenance de l’artiste-linguiste en  reconnaissance de la particularité de sa démarche scientifique. En effet, son analyse porte sur une étude profonde de la communication cinématographique s’effectuant au moyen des signes technico linguistiques qui s’organisent  dans un système portant le nom générique de « discours filmique ». En s’appuyant essentiellement sur l’aspect linguistique du célèbre film hollywoodien Phone Game de Joel Schumacher, la recherche minutieusement menée et illustrée par des arrêts sur images s’attèle à décrire la communication du sens et à travers les séquences dudit film. Le sens discursif et interactif de Phone Game est ainsi passé au crible pour ressortir les aspects de négociation des places dans les relations interpersonnelles, les comportements posturo-mimo-gestuels et les faits intonatifs  des personnages comme procédés interactifs à travers lesquels le sens est mis en scène.
En poussant l’analyse, Gilbert Babena  établit le lien entre le discours du décor qui à le lire semble parfois anodin mais est en étroite collaboration avec celui des personnages du film hollywoodien pour croiser les productions verbales des protagonistes dans le champs de l’interdiscours pour constituer avec elles un faisceau sémantique dont le but est de véhiculer la publicité tout en orientant le téléspectateur au moyen des savoirs partagés. Un laborieux exercice de méninge transcrit en un document en 285 pages frappé du sceau de l’innovation. Dans l’orientation intellectuelle du travail académique, l’ouverture de nouvelles perspectives dans l’analye filmique.
Le linguiste et créateur a su défendre son travail face à un jury intransigeant et devant une assistance émerveillée avec à la clé la mention « Très Bien » décernée par Pr. Joseph Ndinda, président du jury. Nonobstant quelques critiques sur les choix opérés dans la méthodologie et le choix du film qui n’est pas africain. A cela, l’exposant a justifié par la recherche des éléments iconographiques  pouvant influencer la qualité des œuvres locales, qu’il n’a pu trouvé que dans des films de la trame de « Phone Game ». Une invite donc aux étudiants de nos facultés de sortir des fonds baptismaux pour apporter un peu de couleur par la passion et la créativité à la science à travers des orientations novatrices sur le choix de leurs sujets de recherche. Comme dirait quelqu’un à la jeunesse « il faut oser » et Gilbert Babena a su se laisser aller dans cette aventure artistico-linguistique.

Substance du travail
Application :
Ainsi décrypté, ce regard linguistique du cinéma ressort l’intérêt épistémologique constatant les interactions interposées ou par personnes interposées. Ce phénomène cinématographique a permis de souligner les concepts de souffleurs : personnes qui ne sont pas présente mais qui échange avec le récepteur en s’appuyant sur l’intermédiaire.  Une réalité vécue dans les actions d’infiltrations et les opérations d’espionnage; des passerelles intermédiaires servant au transit des informations par processus de décodage-encodage des messages. Par ailleurs, l’étude de la parole par la théorie posturo-mimo-gestuelle aura  permis au chercheur d’expliciter le rapport entre la parole et le geste d’une part, la synchronie et le décalage entre paroles et gestes d’autre part pour souligner sa particularité dans le cinéma qui l’utilise en lançant des signaux au téléspectateur, ce qui fait sa particularité en tant que spectacle du spectaculaire; à l’instar du discours du décors qui exprime de manière tacite ce que disent les personnages dans « Phone Game ».

Apport opérationnel :
Les résultats de ce travail laborieux  peuvent être utilisés dans la préparation des acteurs sociopolitiques à la gestion des discours publiques à travers une meilleure lecture et maitrise des paramètres posturo-mimo-gestuels des divers protagonistes.  Dans l’art ils pourront contribuer à raffiner la synchronie  entre discours du décor et discours du personnage dans nos réalisations  en vue d’améliorer la qualité du cinéma africain. Dans le domaine judiciaire,  la démarche posturo-mimo-gestuelle pourra se capitaliser dans les enquêtes policières pour la recherche d’indices par une fine observation de l’iconographie (attitudes corporelles, expressions faciales, etc.) et des faits d’intonations chez les suspects.

Apport scientifique et social :
La linguistique de développement est ainsi mise en exergue à travers la richesse des aspects soulignés par la contribution intellectuelle de Gilbert BABENA, une approche défendue par le Dr/HDR Léonie METANGMO-TATOU responsable du LADYRUS (Langues, dynamiques, Recherches et Usages) de l’Université de  Ngaoundéré. Un laboratoire linguistique voué à l’innovation dans lequel notre jeune chercheur a été sollicité pour  apporter sa contribution.

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

1 + 2 =