À la Une Média L’exigence du numérique pour 2015

L’exigence du numérique pour 2015

-

- Advertisment -

Le passage de l’analogie au numérique des médias africain, un atout pour l’africanisation des contenus et une exigence qui s’impose.

Nos médias doivent se spécialiser et produire plus de contenus pour faire face à la concurrence que nous impose le passage au numérique. Faire des chaines africaines, des médias qui reflètent la diversité et pluralité des continents est l’enjeu pour intéresser les populations. La problématique des moyens techniques, des ressources financières et des contours juridiques se pose pour sécuriser le processus en faveur de l’Afrique. Pour cela il faut dès maintenant identifier les contraintes pour intégrer ses exigences au développement des médias. L’arrivée la TNT va révolutionner le secteur télévisuel. Le numérique va influer non seulement sur contenu mais aussi sur le format.
La modernisation induite doit tenir compte des contingences locales car cette numérisation vient apporter des réponses aux besoins d’attractivité de nos médias. La dépendance des télévisions africaines aux productions étrangères qui ne comblent pas toujours les attentes des peuples qui ne s’y reconnaissent pas généralement. Faire accroitre ou du moins maintenir le taux d’audience à travers les productions locales reste le défi à relever. Ce qui démontre des aspects techniques, technologiques et humains du processus de migration numérique pour qu’il soit profitable au grand nombre. Faire parler de l’Afrique par les productions nécessite forcement l’accompagnement étatique.
Le discours volontariste doit laisser place au réalisme des Etats. La question du comment produire doit être résolu pour construire notre propre modèle de production des contenus. Dans la mêlée, il faudra à la fois tenir compte de l’Afrique rurale à travers des contenus de développement et l’Afrique urbaine friand de l’acculturation. Les Africains doivent s’approprier la technologie pour renforcer la visibilité de leurs spécificités. La production est génératrices des ressources supplémentaires pouvant renforcer l’économie locale et contribuer à l’émergence du continent par son image. Cette migration est une change et une aubaine pour les médias ambitieux et producteurs créatifs.
Qualité des contenus, opportunités des contenus, est l’équation pour faire de nos médias des outils rompus à cet art devant permettre à certaines chaînes de se démarquer des chaines d’Europe. Devenir plus imaginatifs, ne pas faire des choses calquées sur des modèles occidentaux. Pour tendre vers le qualitatif axé sur nos spécificités locales, il faut mettre en avant la culture, l’agropastorale, l’artisanat qui caractérisent l’Afrique. C’est l’occasion de combattre la dévalorisation de nos valeurs locales imposées par la colonisation. Numériser en restant en union, en communion, avec les téléspectateurs est le meilleur à tirer du numérique qui s’impose en Africaine.

blank
chateaunews.comhttps://chateaunews.com
La rédaction de www.chateaunews.com

LES PLUS LUS

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you

×