recteur
NEWSLETTER

Français     English

Share this

La sonnette d’alarme a été tirée lors de la cérémonie de présentation des vœux tenue ce 7 mars à l’amphi 750 de l’université de Ngaoundéré.

Comme il est de tradition, les responsables et personnels de la toute première institution universitaire d’État du septentrion se sont retrouvés pour souhaiter les vœux à leur patron. Personne ne se doutait surement que le recteur Pr Paul Henry Amvam Zollo profiterait de l’occasion pour tirer les bretelles à ses collaborateurs sur les multiples pratiques déviantes dont ils sont sujets. « De nombreuses plaintes me sont parvenues sur les pratiques de harcèlement sexuel à l’égard des étudiantes… », a décrié le recteur dans son discours de la circonstance. Saisissant le prétexte de manière solennelle, il a interpellé les collaborateurs sur des pratiques qui vont à l’encontre de l’étique académique. Plusieurs fois dans ses propos, il a rappelé à l’ordre le personnel en vue d’une amélioration du rendement professionnel.
Trop de retard et l’absentéisme des enseignants sont quelques manquements à l’éthique académique qui ont été décriés. Soucieux de la professionnalisation des enseignements, le Pr Paul Henry Amvam Zollo a demandé au Directeur de l’ESMV de créer le ranch de l’établissement à l’heure où la première promotion est en cours de sortie pour de véritable expérimentation. Au directeur de l’EGEM, il a demandé de produire des richesses à partir des ressources minières disponibles. La relance des filières laitière, charcuterie et autres de l’ENSAI est revenue dans ses propos, preuve que le recteur s’inscrit dans une logique de performance. Toutes les facultés et établissements de son institution ont été passés au crible afin de revoir ce qui ne marche pas.
Le recteur a également profité de l’occasion pour fixer les objectifs et les orientations de l’année académique 2013/2014. « Il convient que la vie de notre institution mérite que nous nous projetions vers l’avenir. Aussi, sans complètement me détourner des acquis, je voudrais plutôt si cela vous convient prospecter l’avenir avec vous en implorant avec objectivité les possibilités qui sont les nôtres. », a projeté le recteur en invitant ses collaborateurs à suivre la dynamique. Par ailleurs le recteur a demandé de mettre à profit la qualité des ressources humaines et la compétence de son administration dont dispose l’université de Ngaoundéré pour consolider les projets de l’institution et honorer les enseignants qui ont fait des progrès au cours de l’année.
L’année écoulée évaluée par le secrétaire général Godefroy Ngima Mawoung. Il dira sa satisfaction pour la bonne organisation des jeux universitaires d’avril 2013. L’amélioration de l’effectif des enseignants à travers le recrutement spécial des 25000 jeunes dont a bénéficié son institution. Plusieurs infrastructures enrichissent également le patrimoine de l’institution pour le bien des étudiants parmi lesquels l’amphi 1000 de la FASEG. Bien d’autres chantiers demeurent en cours de finalisation, de lourds investissements qui permettront à l’université de Ngaoundéré d’améliorer la qualité des enseignements et le confort de son personnel.
Au cours de la cérémonie, les enseignants qui se sont distingués ont été présentés à l’assistance. Il s’agit de (08) huit enseignants qui ont soutenus avec brio leur diplôme terminal (doctorat d’Etat, PHD). Six enseignants sont promus aux grades supérieurs dont un professeur titulaire. Quatre autres membres de du corps enseignant sont habilités à diriger des thèses. Dans ce registre du mérite, le maitre des lieux a tenu à féliciter ceux qui ont glané des positions privilégiées et stratégiques dans les institutions nationales ou internationales. Dans cette catégorie figure le Pr Ngounou Ngatcha de la faculté des sciences élu en 2013 au poste de président du comité des experts ressources en eau de la commissions du bassin du lac Tchad (CBLT) pour un mandat de deux ans. Le Pr Kapseu Cesar désigné ambassadeur des sciences pour l’Afrique centrale par le programme de science et diplomatie de la Third World Academy of Sciences (TWAS) à Trieste en Italie sera également cité. Des potentialités et mérites qui font la fierté de l’Université de Ngaoundéré.

Share this
Lire aussi / Also read
Extrême-Nord : Tentative d’envahissement du sol camerounais par des bandes armées

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

40 − 34 =