À la Une Actualités Fin du suspens pour le vol MH370

Fin du suspens pour le vol MH370

-

- Advertisment -

Les débris de l’épave ont été retrouvés dans le grand sud de l’Océan indien.

Quinze jours après le drame, les familles peuvent enfin pleurer leurs disparus. C’est le grand tournant depuis la disparition mystérieuse du vol d’un Boeing 777 de la Malaysian Airlines dans la nuit du 7 au 8 mars. « Les États-Unis, la Chine et la France ont rendu public depuis le 22 mars, les images satellites ont laissé voir de larges objets flottant dans le grand sud de l’Océan indien », ont indiqué les autorités. La nouvelle de la découverte des débris du Boeing apaisent les esprits des proches des 229 passagers. Pas de survivants si l’on s’en tient aux sources officielles. Les communications du gouvernement font état de ce que l’avion aura volé plus de 7h après que le transpondeur se soit éteint avant de s’écraser. L’on en saura un peu plus sur ce qui est arrivé à l’appareil MH370 et ses occupants à la suite des enquêtes des spécialistes.  
L’opération de recherche a impliqué pas moins de 26 pays. L’apport des plus grandes puissances n’aura pas accéléré la résolution de cette équation stressante. Le dénouement de cette affaire, fut-elle dramatique, est un soulagement pour les états engagés dans les recherches depuis que l’alerte fut donnée. Le ministre de la défense malaisien, Hussein Hushammuddin, accablé par les événements annonçait la fin de l’affaire le 22 mars dernier dans ses propos. « Si cet effort conjoint des plus grandes puissances de la planète (les États-Unis, la Chine, le Japon…), avec les moyens les plus sophistiqués qui existent, n’aboutissent pas à retrouver la trace de l’avion, alors qui d’autre en sera capable ? ». Plus le temps passait, plus le vol MH370 faisait douter l’opinion internationale sur l’efficacité de nos technologies face aux préoccupations des catastrophes aériennes.  
Les familles des disparus se consoleront par une journée de deuil national ce 25 mars 2014 sur tout le territoire de la Malaysie. Elles, ces familles éprouvées avaient manifesté leur mécontentement au vu de la lenteur de l’enquête technique et policière qui piétinait énormément. L’analyse  des échanges entre le pilote et la tour de contrôle n’a rien révélé qui puisse faire avancer l’affaire du Boeing 777. C’est l’une des catastrophes aériennes les plus complexes des dix dernières années.

blank
chateaunews.comhttps://chateaunews.com
La rédaction de www.chateaunews.com

Les Plus Lus

En ce moment...

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you