BIR
BIR - Bataillon d’Intervention Rapide
NEWSLETTER

Français     English

Share this

Le soldat du BIR a été tué par plusieurs balles au thorax alors qu’il tentait d’ouvrir sur les assaillants.

Fidèle à leur devoir de préserver les populations au péril de leur vie, le soldat du Bataillon d’Intervention Rapide (BIR)  a été cueilli par une pluie de balles des coupeurs de route.  Selon le commandant de la brigade de gendarmerie de Gamba qui a confirmé son décès, il  a été abattu au moment où il tentait d’ouvrir le feu en sautant par l’une des fenêtres du bus. Dans son geste de bravoure,  il a été fatalement atteint  le 23 avril dernier par plusieurs balles de Kalachnikov au thorax alors qu’il tentait une riposte contre les assaillants du bus de transports qui se rendait à Ngaoundéré.

Le drame s’est déroulé au niveau de la localité de Gamba, arrondissement de Tcholiré dans le Nord du Cameroun. A bord du car de transport en commun ce début d’après-midi du mercredi, les passagers ne se doutaient de rien. A Gamba, raconte Aboubakar Nana, l’un des passagers rencontré par le quotidien Le Jour, une demi-dizaine de coupeurs de route ont pris d’assaut le véhicule. Après avoir immobilisé et dépouillé les certains passagers, les coupeurs de route ont également stoppé une camionnette transportant des vivres à Garoua, avant de s’en aller. Aucune autre victime n’a été déplorée.

Share this
Lire aussi / Also read
Ngaoundéré : Suicide d’un policier en tenue

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

6 × = 42