BIR
BIR - Bataillon d’Intervention Rapide
NEWSLETTER

Français     English

Partager/Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le soldat du BIR a été tué par plusieurs balles au thorax alors qu’il tentait d’ouvrir sur les assaillants.

Fidèle à leur devoir de préserver les populations au péril de leur vie, le soldat du Bataillon d’Intervention Rapide (BIR)  a été cueilli par une pluie de balles des coupeurs de route.  Selon le commandant de la brigade de gendarmerie de Gamba qui a confirmé son décès, il  a été abattu au moment où il tentait d’ouvrir le feu en sautant par l’une des fenêtres du bus. Dans son geste de bravoure,  il a été fatalement atteint  le 23 avril dernier par plusieurs balles de Kalachnikov au thorax alors qu’il tentait une riposte contre les assaillants du bus de transports qui se rendait à Ngaoundéré.

Le drame s’est déroulé au niveau de la localité de Gamba, arrondissement de Tcholiré dans le Nord du Cameroun. A bord du car de transport en commun ce début d’après-midi du mercredi, les passagers ne se doutaient de rien. A Gamba, raconte Aboubakar Nana, l’un des passagers rencontré par le quotidien Le Jour, une demi-dizaine de coupeurs de route ont pris d’assaut le véhicule. Après avoir immobilisé et dépouillé les certains passagers, les coupeurs de route ont également stoppé une camionnette transportant des vivres à Garoua, avant de s’en aller. Aucune autre victime n’a été déplorée.

VIENT DE PARAÎTRE...


journal numérique chateaunews

EN KIOSQUE (NOUVEAU)

Téléchargez et lisez le numéro 44 de votre Journal CHATEAUNEWS version digitale.

Qui sont les nouveaux maires dans le Septentrion ? Décryptage sur l'affaire Ngarbu-Ntumbaw...

JE TELECHARGE

VOIR TOUTES LES ÉDITIONS

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

77 − = 76