Dossier Tapis Rouge La plateforme société civile et media vise la promotion...

La plateforme société civile et media vise la promotion de l’intégration africaine

-

- Advertisment -

Côme Damien Georges Awoumou, Consultant IGC du projet SOTU.

Pourquoi une plate forme société civile et media ?
Il est question à travers la plate forme de faire renter l’idée de l’union africaine dans les esprits des populations. Pour le moment le projet est mis en œuvre dans huit (08) pays en Afrique dont le Cameroun. Initiative de Gouvernance Citoyenne, (IGC) a été mandatée pour porter le projet au niveau national par la coalition SOTU. Cela se résume à faire connaitre les conventions signées ou pas et comment se traduit la mise en œuvre et ce qu’il en suit au niveau des populations.  Nous sommes conscients qu’il y a un besoin d’information et de formation pour que chacun puisse apporter pleinement sa pierre à l’édification d’une l’union africaine citoyenne.

Est-ce le démarrage du projet, ou y a-t-il eu des activités préalables ?
Le projet ne démarre pas aujourd’hui. Les études préliminaires sont traduites dans deux rapports 2010 et 2013 qui donnent des indications sur ces aspects. Il est maintenant question de travailler à la mobilisation du citoyen. Cette première phase touche six secteurs, lesquels ont la prétention de toucher les préoccupations majeures des populations. 

Quel rôle joueront la société civile et les médias dans ce processus d’intégration citoyenne ?
Il revient aux membres de la plateforme médias et société civile de faire un travail qui montre aux Camerounais que l’Union Africaine est dans leur vie quotidienne, améliorer leur légitimité et favoriser l’implémentation de tout ce qui est prévu dans le cadre de l’Union Africaine. L’Union Africaine étant en elle-même un instrument, IGC pour ce faire mise sur l’efficacité de la plateforme créée pour remplir sa mission.

Une idée des activités prévues ?
Dans le cadre de cette plateforme, il y a des ateliers prévus, les déplacements en fonction de l’objet et à court terme l’élaboration d’un guide qui permettra de parler de l’Union africaine en langage simple. Dans ce cadre les acteurs en fonction de leurs secteurs et situation géographique doivent contribuer à l’implémentation de l’Union Africaine dans les esprits. La méthodologie de mise en œuvre définie est celle participative pour que l’efficacité soit au rendez-vous.

blank
chateaunews.comhttps://chateaunews.com
La rédaction de www.chateaunews.com

LES PLUS LUS

Dernières informations

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you