Home À la Une Actualités Kareyce Fotso prépare une grande tournée dans le septentrion

Kareyce Fotso prépare une grande tournée dans le septentrion

kareyce fotso

L’artiste a fait l’annonce en marge de la présentation de son dernier album « Mokte » au public des régions du Nord et de l’Adamaoua.

Pour sa première sortie dans le grand nord du Cameroun, Kareyce Fotso ne s’est pas faite prier pour convaincre le public de son immense talent. La maitrise de son art et l’expérience de son orchestre ont mis K.O. les spectateurs. Ce premier contact avec les populations de Ngaoundéré lui a permis d’étendre son cercle de fans. La chaleur du contact était telle qu’elle a promis d’inscrire ces villes septentrionales dans le calendrier de sa prochaine tournée. «Je prévoit une grande tournée nationale qui se déroulera au mois de décembre», affirme la diva musicale à notre média. Dans un enchainement harmonique de ses titres joués avec maestria, elle a baladé ses fans dans le répertoire bien diversifié de «Mokte», sorti le 20 mai 2014.
 
Durant son spectacle KF a donné une leçon de langue aux Camerounais, extraite de ses productions. Gardienne des  rythmes locaux, la fille de Badjoun dans la région de l’Ouest a profité pour interpeller les populations sur la préservation des valeurs culturelles, exercice dans lequel les partisans de Kareyce se sont prêtés avec  joie et passion. Un mariage de Bamiléké, Douala, Beti, Fulfuldé, Bassa, anglais, français entre autres qui berce le public même en live tant les rythmes fusionnent harmonieusement.

Un jeu scénique captivant
Faire le show dans le septentrion, n’est pas chose facile. Le matériel et les espaces de qualité font très souvent défaut. Malgré ces aléas, Kareyce Fotso a servi du bon spectacle aux mélomanes de Garoua le 29 mai et de l’Adamaoua deux jours plus tard. Son cocktail musical est un récital contre toute sorte de déracinement observé en Afrique.  La dizaine de coutume entremêlées aura servi de toile de fond à la leçon d’apprentissage sur scène.  Dans sa gestion du spectacle, on sentait, une Kareyce détendue, qui dialoguait avec son public. Pendant la soirée du 31 mai, elle a d’ailleurs proposé au public en mi spectacle de déterminer l’enchainement de la fin. Une opportunité de partage qui aura suffit à ses fans pour réclamer le titre «Pac-ler Français» qu’ils affectionnent tant. Des échanges à la manière des «One man show» qui auront séduit les spectateurs venus à sa rencontre.

Une étoile montante de la musique africaine
La chanteuse Kareyce Fotso, Médaillée d’argent aux jeux de la francophonie avec le titre «Pac-ler Français» et finaliste du concours Découvertes RFI 2009 avec la chanson «Mayolé» fait musique neuve sur la scène avec «Mokté». La dernière production Mokte est la troisième de l’artiste. En 2008 elle sort «Kwegne», suivi de l’opus «Mulato» en 2010. Deux albums qui lui permirent de se hisser au panthéon de la musique africaine. Celle que certains appellent la «  princesse du quartier Mvog-Ada » à Yaoundé cumule aujourd’hui plusieurs spectacles à l’étranger.  Habitué des mélanges de culture, elle parcourt actuellement les pays pour distiller ses mélodies africaines inspirées de la mosaïque camerounaise.

×