Culture Mode Manga Patou : «Je suis des créateurs qui veulent...

Manga Patou : «Je suis des créateurs qui veulent grandir, avancer, conquérir la mode mondiale»

-

- Advertisment -

Avec sa marque PatouStyle, le styliste camerounais pousse les limites la mode Africaine à l’étranger par ses créations séduisantes.

« Aux âmes bien né, la valeur n’attends point le nombre d’année ». Partit du Cameroun pour la France, précisément de la capitale économique Douala, en fin d’année 1994 dans l’optique de s’offrir une carrière de footballeur, il s’engage dans une carrière de Styliste. Le pays de la mode lui ouvre de nouvelle perspective faite de tissus. Il est rapidement atteint par le virus de la mode. Engagé, il se jette à l’eau et démarre par un apprentissage à la lettre. Manga Patou n’hésite pas à travailler pour des maisons. Très vite il conforte son choix de devenir designer. N’ayant pourtant pas reçu de formation méthodique dans le domaine du design, il décrypte les codes de la haute couture. Poussé par sa quête de belles et uniques coupes, toujours insatisfait, il commence à dessiner ses modèles originaux.
Le passage dans des grandes maisons de luxe telles, Yves Saint Laurent, Paul Smith, Viktor and Rolf, Gucci, Prada, Louis Vuitton, Vincent Elbaz de chez Lanvin…, participant à différentes fashions weeks ou events, accumulant des expériences en tant qu’approvisionneur matières, pigiste pour des magazines, lui donne matière à coudre. « Dans mes débuts, j’ai observé, toucher du doigt les réalités de ce monde, explorés les tendances, participé à des événements et comme je ne trouvais pas totalement les vêtements à mon goût, je me suis lancé dans le stylisme pour laisser libre cours à mon imagination et à ma créativité.», révèle le styliste sur Culturebene.com. Le déclic de sa carrière se produira durant son apprentissage à la maison Balenciaga où il découvre le processus de toute création du vêtement. Pour devenir un designer recherché, il lui a fallut se classer au dessus de la moyenne. Manga Patou pétrit de talent affute sa vision et bâtit son fashion rêve. A force de concevoir des coupes attractives qui habillent les belles créatures et charment les stars, il s’impose.
La volonté et la détermination dans la création
Poussé par la nature combative de sa mère, «Self Made Woman», motivé par son désir de liberté et l’envie de réussir dans la Mode,  Patou de part son génie devient propriétaire de “PatouStyle” sa marque vestimentaire. Le créateur de mode s’impose avec aisance dans l’univers hautement concurrentiel de la mode internationale. L’homme devient par la particularité de son style, l’un des créateurs camerounais de poids à l’hexagone. La grande présentation de sa création le 15 Juin2013 au Palais des Congrès de Montreuil sera une de ses consécrations internationales. Attaché à son pays natal, le styliste de renom qu’il est avait souhaité organiser cette exposition au Cameroun mais regrette que les conditions n’aient pas été réunies. Brillant, le styliste hors paire sera vite remarqué par des grands noms du show bizz américain et européen. Sur Mboa.info il révèle que “travailler avec Kanye West, P. Diddy, Fally Ipupa… lui forge une notoriété de coach vestimentaire”. Nous apprend l’habilleur, ces personnes représentent des grandes marques de vêtements non parce qu’ils sont très beaux ou très élégants, simplement grâce à l’entourage expérimenté qui leurs apportent une valeur ajoutée.
Refusant d’être mal classé parmi les designers africains, le créateur de la nouvelle génération s’inscrit dans la différence. « J’appartiens à la catégorie des créateurs qui veulent grandir, avancer, conquérir la mode mondiale et non s’enfermer pour être reconnu », un pari qu’il compte bien gagner.  Pour lui « la mode c’est la liberté… La mode c’est celle qui se vit et se voit » et il ne tardera pas à ce frayer une belle place au soleil. En toute modestie sa connaissance acquise auprès des plus grands, il la et partage aux mannequins, stylistes et passionnés de la mode. « Derrière un conseil vestimentaire ce n’est pas juste l’aspect de se vêtir qui importe il y a aussi l’attitude, c’est aussi savoir pourquoi changer le style. », dit-il aux personnes avertis. Confiant d’un avenir radieux pour la mode au Cameroun, il en appelle aux sponsors, mécènes de croire en cette industrie. « Il y a du potentiel donc je reste ouvert pour des discussions d’affaires », Le slogan « consommons camerounais » est possible car pour lui la mode est une industrie créatrice d’emplois donc on peut en vivre et faire vivre les gens. Il y croit pourquoi pas nous qui subissons « le décalage de la mode qui se fait en occident et celui du continent ».

blank
chateaunews.comhttps://chateaunews.com
La rédaction de www.chateaunews.com

LES PLUS LUS

C'EST TOUT FRAIS

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you

×