Dossier Chronique Crise au Cameroun : Rebelles ou Boko haram ?

Crise au Cameroun : Rebelles ou Boko haram ?

-

- Advertisment -- Crise au Cameroun : Rebelles ou Boko haram ?- Crise au Cameroun : Rebelles ou Boko haram ?- Crise au Cameroun : Rebelles ou Boko haram ?

Les faits qui se sont produits ces dernières semaines laissent perplexe les observateurs sur l’identité et la nature des fauteurs de trouble qui n veulent à la stabilité du sol camerounais.

Après la Lybie, la Côte d’ivoire, le Mali, le représentant Centrafricain, c’est le tour du Cameroun. Les occidentaux pour piller l’Afrique sont près à tout. La guerre enclenchée au Cameroun sous des formes déguise vient d’être dévisagée. L’histoire nous renseigne que les déstabilisations en Afrique subsaharienne passent par le Nord. La géostratégie militaire et les origines des peuples sont des facteurs qui donnent raisons aux spéculations en cours. Le complot contre le Cameroun semble bien en marche.
 La religion islamique est pour l’heure devenue un motif de choix pour les salles besognes néo-impérialistes des occidentaux.  La Les USA, la France, la Grande Bretagne sont les meneurs du « nouvel ordre mondial » fait de guères, de pillage et de renversement des dirigeants nationalistes. Le prétexte d’une monté de l’islamophobie, de l’homophobie ou du racisme est facile à deviner pour qui connait la pugnacité des envahisseurs modernes d’en face. Ne tombons pas dans le piège de la manipulation disons

Qui sont ceux qui détruisent et assassinent en sol camerounais ?
La déclinaison du groupuscule armé Boko Haram de l’attaque survenu au domicile du Vice PM Amadou Ali le dimanche 24 juillet dernier relance la réflexion quand à la nature des criminels en action sur le sol camerounais.  Pendant longtemps beaucoup sont tombés dans le jeu des manipulateurs cachés derrière la soit disant secte  Nigériane. Ce que les Occidentaux qualifiaient de secte religieuse se retrouve aujourd’hui armé jusqu’aux dents et disposant de matériel lourd de destruction.
Une secte qui arbore des tenues de soldats américains, qui possède des armements digne des forces spéciales non pas des armes de fabrication artisanale, qui n’utilise que des moyens sophistiqués, qui a les moyens d’enlever 270 filles et d’enrôler  des milliers de personnes (ce qui signifie avoir les moyens de nourrir, d’encadrer et d’entretenir ce beau monde), c’est pas croyable. En plus une secte ou alors des criminels que les moyens technologiques des blancs n’arrivent pas à débusquer dans un Etat de droit comme le Nigéria semble proche des rebelles Touaregs que les français refusant de désarmer obligent l’Etat Malien à reconnaitre. Disons-le, une telle “secte” est tout sauf un groupuscule religieux mais bien une bande armée fournis en arsenal militaire et soutenus par des forces obscures.

Le jeu flou des USA et de la France
Et pourquoi maintenant? Les USA et la France proposent leur “aide” au Nigeria et au Cameroun pour éradiquer ce fléau. N’est-il pas temps que Nigérians et Camerounais se posent les bonnes questions ? En quoi est ce que les soucis internes de nos états dérangeraient-ils ces deux puissances mondiales? La réponse pourrait se trouver dans la monté en puissance du Géant Nigéria. Depuis trois ans le leader de la zone Ouest Africaine est résolument en voie de devenir la super puissance économique en Afrique subsaharienne. Un aigle économique qui terrassera tous les rapaces du Continent. Cela ne plaît pas à certains.
Sur un autre angle, le Cameroun est le seul pays Francophone stratégique où la France n’a aucune emprise ni politique, ni militaire se ce n’est ses agitations diplomatiques. Les tentatives de déstabilisations internes et d’alliances avec les hommes politiques camerounais pour renverse le régime et semer le KO n’ont pas toujours abouties. A chaque fois, le patriotisme Camerounais aura pris le dessus sur l’égoïsme occidental. A ce jour, la France n’a jamais pu installer une base militaire sur nos terres. Le vœu de l’Hexagone depuis le président Ahidjo jusqu’au président Paul Biya, tarde à se réaliser malgré les tentatives maladroites observée. On se souvient de celle malencontreuse de prise de position à l’aéroport de Ngaoundéré par l’armée française qui avait hissée le drapeau en sol étranger. La réponse du Cameroun s’est fait entendre par l’armée qui a dit NON les armes braqué sur l’envahisseur. Le déguerpissement a été immédiat les jours suivant. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.  

 

L’art de semer la zizanie pour s’accaparer des biens du Continent Noire
Créer les déstabilisations, diviser pour mieux régner a toujours été le credo et le mot d’ordre de l’Occident vis-à-vis de l’Afrique. Une Afrique qui souffre de ses immenses richesses. Pétrole, Uranium, Or, Diamant,  Bois, etc. toujours très convoité par les puissances étrangères. Boko Haram ne serait-il pas un prétexte aujourd’hui utilisé par ceux là pour enfin avoir un contrôle militaire permanent sur la zone sahélienne dont le Cameroun en fait parte. Une manière facile et bon marché d’avoir ainsi une meilleure main mise sur la sous région Afrique centrale? Un prétexte pour les USA de freiner l’évolution et le développement du Nigeria? Dire que la France n’a aucun intérêt à déstabiliser le Cameroun serait dormir les yeux ouvert. Non, penser cela serait tombé dans le piège tendu par l’hexagone! Depuis des décennies, la paix du berceau des ancêtres dérange beaucoup de monde. Il est temps que chaque Camerounais face preuve de vigilance et d’attention.

Que la fraternité et le patriotisme soit notre bouclier
Comment contrer cette visée occidentale, si ce n’est de démonter notre attachement à nos valeurs. Le pot de rose est découvert. Chacun sait à quoi s’en tenir. Disons non à la guerre au Cameroun et à ce qui se passe au Nord du Cameroun. Le complot est de monter les religions, islam et christianisme. Ne tombons pas dans ce piège. Soutenons le Gouvernement Camerounais. Ne cédons à aucune manipulation. Disons OUI à la préservation de la PAIX qu’incarne le Cameroun.

blank  - Crise au Cameroun : Rebelles ou Boko haram ?
chateaunews.comhttps://chateaunews.com
La rédaction de www.chateaunews.com

LES PLUS LUS

- Advertisement -- Crise au Cameroun : Rebelles ou Boko haram ?

ArticlesRELATED
Recommended to you

×