stanley enow
NEWSLETTER

Français     English

Partager cet article / Share this post
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle reconnaissance pour l’artiste camerounais Stanley Enow Remporte l’Award de BEST NEW COMER avec son « Hein Père ! » aux Afrimma à Dallas qui épate les noirs américain.

Décidément l’auteur de « Hein Père ! », Stanley Enow, rompt avec l’exigüité qui avait fait son nid dans le milieu artistique camerounais en termes de reconnaissances, et surtout à l’échelle internationale. Hier Samedi 26 juillet à Dallas aux USA, il réitérait l’exploit des MAMA (MTV African Music Awards) à l’occasion des AFRIMMA, en remportant le Prix du BEST NEW COMER.
C’est le BEST NEW COMER (Meilleure Découverte) des Africa Muzik Magazine Awards (AFRIMMA) édition 2014. Après avoir raflé le prestigieux trophée des MTV African Music Awards (MAMA) dans la catégorie BEST NEW ACT (Meilleure Révélation) où il affrontait la crème d’artistes du continent africain.
Nommé dans deux catégories : « Best New Comer » et « Best Male Central Africa », Stanley Enow avait pour challengers respectifs, les nigérians Davido et Flavour,  le congolais Fally Ipupa, son compatriote camerounais SINE, le sud-africain PHYNO (qui était déjà son concurrent aux MAMA et qui par ailleurs est une méga star de ce côté, et égérie de grandes marques), et l’ougandais Eddy KENZO qui est une véritable coqueluche actuellement en Afrique (4 millions de vues sur Youtube) qui par ailleurs a reçu le tweet de félicitation de la star P. Diddy en personne. Cette énième consécration et pas des moindres, témoigne non seulement du talent incommensurable du BANYANGUI BOY, mais aussi et surtout de l’inviolabilité et de la valeur sure de la musique urbaine camerounaise qui trop longtemps souffrait d’une véritable percée, d’aucuns avançant même l’hypothèse d’un manque criard d’identité. On est en mesure de dire aujourd’hui que cette identité vient d’être restaurée (si jamais elle existait) et de la plus belle des manières, ce grâce à un nom : STANLEY ENOW, tant ce qu’il réalise aujourd’hui est tout simplement historique pour la grande famille artistique camerounaise en général, et pour le HIP HOP KAMER en particulier.
De quoi faire exploser de joie son très dynamique et imperturbable Manager Didier Kouamo, qui n’a pu se retenir de relayer très tôt ce matin la victoire de son champion, non sans reconnaitre la bénédiction de tout le peuple camerounais : « Cette victoire de mon protégé, béni de Dieu, je la dédie, en ce qui me concerne, à VOUS TOUS qui avez toujours été là dans les bons et les difficiles moments que pareille aventure appelle à traverser pour tout artiste. Stanley saura mieux que moi vous exprimer la sienne de gratitude, mais je m’avance, tant je suis ému, et vous dit de sa part MERCI ! »
Pas le temps de fêter cette superbe récompense de plus, l’enfant terrible est désormais concentré sur les KORA de Décembre prochain. Une autre consécration qui certainement  le hissera au rang de « légende » de la musique urbaine camerounaise, pour avoir réalisé en si peu de temps et ce avec « un  seul tube », l’incroyable.
Le retour  de Stanley Enow –qu’on imagine triomphal- est annoncé pour  le 05 Août prochain à 21h à l’aéroport international de Douala. Soyez-y nombreux à accueillir comme il se doit ce valeureux jeune Lion Indomptable de la musique.

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

7 × 1 =