Découverte Carte Postale Immeuble de la mort : 25 ans après l’Immeuble...

Immeuble de la mort : 25 ans après l’Immeuble Ministériel N°1 du Cameroun

-

- Advertisment -

La renversante mutation de l’ex-tristement célèbre édifice public surprend tant il reflète un visage flamboyant de grandeur en plein cœur de Yaoundé la capitale.

Qui pourrait rester indifférent devant la nouvelle image que reflete l’ex immeuble de la mort. Loin de nous cette tristesse qui collait à cet édifice une ombre de peur. C’est désormais un joyau artistique bâti sur 30 000 m² d’espace. Les travaux de rénovation, en cours ont pris trois ans à Shanxi Construction, pour arriver à ce stade ont nécessité 14 milliards de Francs. L’entreprise chinoise auteure de cet exploit technique est celle qui a construit le palais des Sports de Warda, un autre chef d’œuvre qui fait la fierté du Cameroun.
Pour les citoyens camerounais d’un certain âge qui ont connu Yaoundé à une époque, voir cet ensemble de bâtiment aussi transformé relève d’un rêve éveillé. C’est tout simplement fantastique ce que peut faire le génie de l’homme avec un peu de volonté et un paquet de moyens! L’on se souvient que l’ex-immeuble de la mort était un haut lieu d’insécurité en plein centre-ville ; un endroit où les bandits sévissaient à toute heure, un immeuble totalement envahi par des reptiles et des rongeurs. Abandonné pendant 25 ans, l’édifice faisait planer une ombre funeste pour qui s’en approchait de plus prêt. Une histoire pénible qui suscite émoi et joie.
Un tour de l’édifice nous fait voir de plus prêt les larges terrasses, des jets d’eau et une jolie mosaïque de scènes de la vie quotidienne sur les murs de façade du rez-de-chaussée.  Tout indique qu’on est dans un cadre moderne. A l’intérieur, on est très vite tombé sous le charme du marbre, les lumières, des baies vitrées qui reflètent un univers agréable et désormais confortable. L’artisan de ce relooking parfait n’est nul autre que la Caisse Nationale de Prévoyance sociale (Cnps) amené par Noel Alain Olivier Mekulu Mvodo Akame son Directeur général.
L’effort de la CNPS associé à l’expertise des ingénieurs a permis d’effacer des mémoires la mauvaise image que renvoyait l’édifice en ruine. Baptisé le Complexe immobilier de l’émergence à Yaoundé, l’immeuble Ministériel N°1 exprime à merveille sa métamorphose. On aurait dit un phœnix qui renait de ses cendres. Rien qu’à le regarder on a envie d’y entrer. Tout le monde est tenté d’y faire un tour exploratoire afin de toucher le mythe qui est né des travaux titanesques du chantier. Une Success Story au finish de la CNPS qui est parvenue avec un budget de loin inférieur à ce que des études avaient estimé pour remettre debout l’immeuble qu’on croyait définitivement mort.

blank
chateaunews.comhttps://chateaunews.com
La rédaction de www.chateaunews.com

Les Plus Lus

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you