Home À la Une Actualités Rentrée scolaire : Un établissement lance le défi de devenir le numéro...

Rentrée scolaire : Un établissement lance le défi de devenir le numéro 1 de l’Adamaoua

etablissement

Avec pour enjeu de compter parmi les meilleurs dans sa catégorie, SAVANAH BILINGUAL SCHOOL vient s’ajouter à la liste des établissements scolaires dans la métropole du château d’eau.
La rentrée scolaire 2014-2015 se revèle prolifique en établissements dans la région du château d’eau avec un accent mis sur la qualité des enseignements. Dans une ville où les établissements sont l’apanage des autres, voici que les élites de la région s’y mettent. L’éducation étant la pierre angulaire du développement durable, ils ont entrepris d’investir dans ce secteur. L’établissement maternel et primaire, Savanah Bilingual School (SBS), marque le départ d’une nouvelle dynamique éducative locale.

Au cours des activités de lancement du 6 septembre dernier, les promoteurs ont exprimé leur intention de promouvoir la scolarisation dans la région. « En terme d’infrastructure scolaire, ce n’est jamais suffisant autant que l’école n’a pas de limites. SBS est un plus pour l’éducation de qualité dans une région reconnue scolarisée. » se réjouit Hamadou Dawa délégué du gouvernement de Ngaoundéré. Les élites et acteurs de développement de la région semblent être résolument tournés vers la promotion de l’excellence éducative.
L’établissement, parmi les derniers créés cette année, compte bien inscrire son nom en lettre d’or dans la liste de ceux opérationnels au Cameroun. « L’enjeu en vue est de garantir aux parents un meilleur encadrement pour leurs enfants. Nous voulons que notre école obtienne le premier rang au niveau régional et figure parmi les dix meilleurs sur le plan national. » ambitionne Dr Hayatou El. Souley, l’un des promoteurs. A l’évidence la ville Ngaoundéré réalise un grand bond sur le plan éducatif. Avec son effectif réduit de 155 élèves pour une vingtaine par salle, Savanah Bilingual School a de quoi faire des envieux.
La particularité bilingue de l’établissement, son cadre approprié pour les études, son effectif par classe limité et son coût pour ce standing ont convaincu les parents d’inscrire rapidement leurs enfants. En deux mois, les places ont été majoritairement prises dans toutes les classes. L’établissement implanté sur le site de l’ancienne école française a six niveaux pour les deux cycles. De pré-maternelle à maternelle en passant par class one jusqu’à classe four pour ce démarrage, il y a de quoi retenir les enfants pour neuf mois de labeur.

×