À la Une Actualités Déchéance: L'artiste Coco Argentée chassée du palais présidentiel

Déchéance: L’artiste Coco Argentée chassée du palais présidentiel

-

- Advertisment -

La rencontre annuelle des femmes du CERAC, la remise des bulletins scolaires au palais présidentiel sont, des grands moments décisifs dans la carrière d’un artiste camerounais; car prester devant la Première Dame Camerounaise est un signe extérieur de réussite.

Cette année encore, certains artistes musiciens camerounais ont été très sur le volet pour se produire devant Mme Chantal Biya. La grande attraction était bien évidement MANI BELLA, la PALA PALA WOMAN internationale, qui a raflée plus de sept récompenses pour la seule année 2014, et dont le tube « Pala pala » continu de plafonner sur les hits parades. Lady Ponce faisait également partie des élues avec son “poisson fumé”, pas très apprécié, et relayé en sous-menu, pour ainsi dire.

La grande absente reste une fois de plus coco argentée (qui n’a jamais frôlé la pelouse du palais d’Etoudi), plusieurs fois annoncée, et jamais présente. De nombreuses sources concordantes rapportent qu’elle est persona non grata à étoudi, non pas qu’elle ne sache pas bien chanter, mais pour d’autres raisons encore, notamment la teneur de ses textes de chansons, et les extravagances dans l’accoutrement.

En effet, cette artiste qui s’est illustrée dans la pornographie auditive à travers des textes de chansons d’une rare perversité, a été tout simplement et très poliment chassée du palais, car dit-on ici , “ses chansons sont une incitation à la perversion». Les portes du paradis se sont donc fermées devant une âme en perdition.

Il faut rappeler que la sortie de son dernier album ” J’ai envie de Wang” avait déclenché de vives critiques sur les réseaux sociaux. Une grande majorité de l’opinion, bien que s’accordant sur la qualité très appréciable de sa voix, estime qu’elle débite des obscénités dans ses chansons; une sorte de cacophonie jouissive.

En lui fermant définitivement les portes du palais, la présidence qui accorde une grande importance sur l’éthique et l’éducation des jeunes, donne un signal fort pour tous ceux qui sont toujours tentés de se livrer à la pornographie auditive, en propageant des obscénités, à travers des musiques de caniveaux, des rythmes de bas étages, des maximes de dessous de ceintures.

Plus :   Cameroun : 700 Millions de F CFA pour 15 véhicules de la Commission Nationale pour la promotion du Bilinguisme et du Multiculturalisme

Fort heureusement, il y a la nouvelle vague qui s’inspire de plus en plus de la nature, de l’amour, de la vie pour faire des albums dignes du pays de Manu Dibango, de Messi Martin. Comment ne pas être indigné lorsqu’après avoir écouté ” elle est nyang nyang” de Ob jazz ; “ma femme” de Dynastie Le tigre, ” ma ve wa ngan” de LABL, on retombe dans des “wang wang wang * j’ai envie de faire”?!

Plus :   Alimentation : Les populations du Cameroun consomment 80% de lait importé

NARCISSE MBARGA
[email protected]

blank
chateaunews.comhttps://chateaunews.com
La rédaction de www.chateaunews.com

LES PLUS LUS

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you

×