À la Une Actualités Cameroun: L’Armée de l’air ente en guerre

Cameroun: L’Armée de l’air ente en guerre

-

- Advertisment -

Après la prise de contrôle du camp militaire d’Assighasia à la frontière ente l’Extrême-nord et le Nigéria, l’aviation camerounaise a engagé le combat pour repousser les djihadistes de la secte boko haram le dimanche 28 décembre dernier.

 

Un nouveau cap vient d’être franchi par l’armée camerounaise dans son combat contre la secte boko haram. C’est une monté en puissance de l’armada du Cameroun qui ne compte pas céder du terrain au islamistes radicaux qui menace la paix sur son territoire. Le dimanche en journée, l’aviation a été contrainte d’engager le combat dans les airs pour appuyer les soldats au sol acculés par des milliers d’assaillants.

De source gouvernementale, tôt dimanche matin plusieurs centaines de combattants de Boko Haram ont pris d’assaut le camp militaire d’Assighasia dans la région de l’Extrême-Nord, frontalière du Nigeria. “Sur très hautes instructions du président de la République (Paul Biya) l’aviation de chasse camerounaise est entrée en action pour la première fois depuis le début de ce conflit. Après deux passages et un feu nourri de ses vecteurs de combats, les assaillants ont déguerpi du camp d’Assighasia”, selon Yaoundé.

“Les forces de défenses camerounaises ont dû reculer après avoir tenté de défendre leur position”, a reconnu le gouvernement camerounais. Le porte parole du gouvernement, Issa Tchiroma Bakary, a indiqué que les assaillants ont “perdu plusieurs dizaine de combattants”, ajoutant toutefois que “le bilan des combats fait état de plus de 40 morts chez les islamistes et de 4 soldats dans les rangs des camerounais.

Selon l’AFP les hommes de boko haram ont attaqué plusieurs localités de la région de l’ Extrême-Nord du Cameroun, à la frontière avec le Nigeria, dont celles d’Amchidé, Limani, Makari, Chogori, Waza et Achigachia. Une escalade doublée de l’audace des rebelles, qui ont planté leur drapeau après la prise du camp, aura obligé pour une première fois l’aviation militaire à faire usage de sa puissance de feu.

Lors de ces combats, deux pick-up “ennemis” ont aussi été détruits, a annoncé en outre le ministre de la Communication qui a fait état d’un autre bilan de 7 autres islamistes tués contre un soldat camerounais près de Waza, puis l’arrestation d’un même nombre de ces jihadistes dans un marché à Makari où ils venaient se ravitailler.

 

blank
chateaunews.comhttps://chateaunews.com
La rédaction de www.chateaunews.com

LES PLUS LUS

C'EST TOUT FRAIS

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you

×