materiel papa1
NEWSLETTER

Français     English

Share this

Des engins roulant, des matériels de production et de transformation de produits remis aux acteurs pastoraux par Programme d’amélioration de la productivité agricole (PAPA) de l’Union européenne à Ngaoundéré.

 

L’aire de la productivité à décidément sonnée pour les acteurs de la filière pastorale dans le septentrion. En présence du Ministre de l’élevage des pêches et des Industries animales, un important stock de matériel a été remis aux seigneurs de la terre. Il est question de contribuer à une amélioration palpable de leurs conditions de travail des éleveurs. « Cette importante dotation résout les multiples problèmes qui entravent le bon déroulement de l’activité des éleveurs » a déclaré le Dr Taïga. A lui d’ajouter « améliorera l’offre en production du secteur de l’élevage ».

Dans les faits, les acteurs ont reçus de la tutelle 25 broyeurs de tiges, 25 tricycles, 3 motos faucheuses ainsi que 30 poulaillers améliorés. Les organisations de producteurs des trois régions septentrionales se disent heureux de cet appui qui boostera à coût sure leurs activités. Les groupes ont eu droit à plusieurs engins roulants ainsi que des matériels destinés à améliorer la production laitière dans la région de l’Adamaoua, bastion bovins du Cameroun qui compte bien défendre sa réputation. « Ce matériel nous sera d’un grand apport dans l’insémination artificiel étant donné qu’on aura des semences qui viendront de l’extérieur.» souligne un récipiendaire.

L’élevage, secteur névralgique de l’économie du Cameroun, mérite aujourd’hui d’être redynamisé. Le MINEPIA, Dr Taïga depuis sa venue aux affaires, en a fait son cheval de batail. Saisissant l’opportunité, il a exhorté les bénéficiaires à utiliser efficacement le matériel octroyé par les bons soins du gouvernement et ses partenaires dont l’Union européenne pour le développement durable du secteur. « L’agriculture de seconde génération passe par la modernisation du système actuel ». dira-t-il à l’assistance.

materiel papa2

Le Programme PAPA qui subit beaucoup de critique des acteurs tente ainsi de légitimer son existence. Il est reproché dans sa gestion la lenteur et l’inefficacité des démarches jusque-là entreprises. Le coordonnateur de PAPA, n’a pas manqué de reconnaitre les difficultés de démarrage et d’arrimage mais rassure quand à l’avenir. Les objectifs majeurs étant de booster la production laitière non sans appeler à un soutient permanant pour que le Cameroun soit un grand pays producteur du lait.

Lire aussi / Also read
Litige Foncier : Scandale sur les lotissements de Gada-Mbidou

 

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

9 × 1 =