À la Une Actualités Adamaoua : l’incivisme urbain inquiète les autorités

Adamaoua : l’incivisme urbain inquiète les autorités

-

- Advertisment -

La première réunion de coordination des services déconcentrés de l’habitat et du développement urbain de l’Adamaoua du 26 mars était l’occasion de soulever les aspects de l’incivisme urbain dans nos villes en vue de solutions urgentes.

 

La ville d Ngaoundéré comme plusieurs dans le septentrion a mal à son urbanisme. Plusieurs fois, Abakar Ahamat, gouverneur de la région de l’Adamaoua est monté au créneau pour interpeller ses administrés sur cette question pendante. Entre insalubrité, non respect des textes et procédures, occupation illégale des espaces publiques… la liste des infractions posées par les usagers est longue. Pour le gouverneur, la situation témoigne non seulement de l’inertie voire la connivence de certains responsables des services concernés mais également du refus des populations de se plier aux lois de la république.

Réuni une fois encore avec ses administrés, le patron d la région est révenu sur ces aspects important pour l’image de la ville, le développement de nos cités, la sécurité des populations ainsi que le bien être de tous. Le gouverneur n’a pas manqué de souligner les enjeux liés à l’habitat et au développement urbain. Il a interpellé les autorités en charge de l’habitat et du développement urbain de mettre à la disposition des communes toutes les informations les concernant et vis-versa.

 

Credit photo: icilekongossa.com

Répondant aux multiples reproches, des services déconcentrés de l’Etat et les municipalités se sont appesantis sur activités menées en tenant compte des instructions données auparavant. Une fois encore, des recommandations allant dans le sens du développement urbain dans l’Adamaoua ont été formulées à l’endroit des responsables de ces structures pour plus d’actions.

C’est dire qu’au moment des grandes réalisations et de l’émergence du Cameroun, la région de l’Adamaoua n’est pas en reste car la construction des logements sociaux est un grand pas vers l’urbanisation. Selon le Délégué régional du MINHDU, il est clair que beaucoup des choses ont été faites et beaucoup des choses restent encore à faire. Ainsi, l’urbanisation de la Région de l’Adamaoua passe nécessairement par la construction.

blank
chateaunews.comhttps://chateaunews.com
La rédaction de www.chateaunews.com

LES PLUS LUS

C'EST TOUT FRAIS

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you

×