Découverte Patrimoine La 913ème édition du Festival Mgbor-Yanga tient ses promesses

La 913ème édition du Festival Mgbor-Yanga tient ses promesses

-

- Advertisment -

La Mgbor-Yanga ou encore la “piste du cheval” un creuset de ressources culturelles symboliques et un moyen de renforcement de la cohésion et l’intégration sociale de la communauté Mboum.

 

La 913ème édition du festival de Mgbor-Yanga s’est déroulée du 10 au 12 avril 2015 dans la localité de Ngan-ha, à une centaine de kilomètres de Ngaoundéré, la métropole. Etymologiquement Mgbor-Yanga signifie la piste du cheval. Ce festival vise à renforcer les liens et à valoriser la culture Mboum. L’édition 2015 s’est déroulée en présence du Sous-préfet de l’arrondissent de Ngan-ha, du Délégué Régional du Tourisme et de Loisirs, du Délégué régional des Arts et de la Culture pour l’Adamaoua, preuve de l’adhésion des institutions à cette dynamique culturelle Mboum.

Le thème retenu pour cette édition est : « Culture, paix et cohésion sociale ». Un prétexte saisi par le président du comité d’organisation pour interpeller toute la communauté Mboum à l’engagement et au déterminisme. « Nous devons ensemble pérenniser cette fête héritée des ancêtres » a-t-il souligné devant les centaines de participants. Cette fois les membres de la grande famille Mboum sont venus de diverses contrées de la république et même de la diaspora célébrer le riche patrimoine commun.

 festival mgboryanga b

La première journée de manifestations a été celle des échanges entre invités. Une  visite guidée à la chefferie du Bélaka et une soirée culturelle riche en songs et couleurs ont permis de revisiter le patrimoine matériel et immatériel Mboum. L’arrivée des objets royaux au palais de sa majesté a ouvert la deuxième journée de ce festival. Avant d’entamer la grande parade des guerriers Mboum qui a permis à ce peuple de montrer leur culture antique à travers des démonstrations de guerriers,  autrefois redoutables,  bien entretenus par leurs épouses, et qui vivaient paisiblement et harmonieusement. Sa Majesté Bélaka Saliou Saoumboum a parcouru quelques pistes sur son cheval en lançant les graines d’arachide sur la population et celui ou celle qui attraperait un équivaut à un vœu réalisér selon la tradition Mboum.

festival mgboryanga c

La visite du village du festival, foire, exposition et vente des objets artisanaux de la communauté ont ponctué la deuxième journée. En soirée,  le partage culturel s’est poursuivi avec théâtre, contes, chant et danse traditionnelle. La troisième journée qui a clôturé cette autre édition du Mgbor-Yanga a permis aux festivaliers d’effectuer une incursion dans la grotte Raou Mboum qui constitue l’un des patrimoines touristique et culturel de la localité de Nganha. Selon Babba Hamidou, délégué régional du tourisme et de loisirs Adamaoua, les Mboums ont étalé leur savoir-faire tout en préservant leur culture. Poursuivant son propos, il a souligné que c’est pour ce peuple une manière de monter aux yeux du monde combien ils sont fiers de leur traditionnel et devraient continuer dans cette lancée.

 festival mgboryanga d

Ce festival qui constitue un cadre de rencontre des fils et filles Mboum rentre en droite ligne  de la préoccupation des pouvoirs publics qui ont décidé depuis belle lurette de faire de la valorisation du patrimoine culturel, artistique, linguistique de toutes les communautés une priorité. Et ceci laisse apparaitre les émotions de joie et de satisfaction sur le visage des visiteurs, touristes et festivaliers qui attendent avec beaucoup d’impatience le prochain Mgbor-Yanga.

blank
chateaunews.comhttps://chateaunews.com
La rédaction de www.chateaunews.com

LES PLUS LUS

C'EST TOUT FRAIS

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you

×