soldats
NEWSLETTER

Français     English

Share this

Pour avoir fait acte de bravoure aux fronts de l’Extrême-Nord dans la lutte contre les insurgés, 12 soldats ont reçu des médailles de la vaillance le vendredi 05 mai dernier à la place des fêtes de Ngaoundéré.

Parce qu’ils ont «conduit avec patriotisme et sans esprit de recul, plusieurs batailles ayant permis de repousser les insurgés», ces hommes de nos forces de défense ont été gratifiés par le Chef suprême des armées. Parmi eux, des Chefs de poste ou de patrouille, qui d’après le texte de circonstance auront pour leur part «conduit avec détermination et bravoure, plusieurs combats qui ont permis de repousser les assauts des membres du groupe terroriste». Par la bravoure face à l’ennemi Boko haram sur le front de l’Extrême-Nord durant plusieurs mois, ces soldats ont honoré leurs étendards. Les braves sont issus respectivement de la 31e Brigade d’Infanterie Motorisée (Bim), du 31e  Bataillon de Commandement et de Soutien (Bcs), du  31e  Bataillon d’Appui (Ba), du 5e Bataillon d’Intervention Rapide (Bir), raison pour laquelle ces étendards ont été gratifiés.

La cérémonie qui s’est déroulée en présence d’Abakar Ahamat, le gouverneur de la région de l’Adamaoua, s’est voulue sobre. L’événement en dépit de sa particularité n’a connu ni discours encore moins des parades militaires qui drainent généralement de nombreuses foules à Ngaoundéré. Devant les proches, amis, camarades d’armes,  les promus ont reçus des médailles de la vaillance. Les personnes et populations présentes ont eu à voir leur héroïsme être salué de la plus belle des manières. A l’issue de la manifestation de cet acte de reconnaissance de la patrie envers ses valeureux soldats, le patron de la région est allé déposer une gerbe des fleurs sur le monument des morts. Par ailleurs, le décret du chef de l’Etat salue également les militaires de rang qui, «par leur courage, leur abnégation et leur détermination ont activement contribué à repousser plusieurs assauts des membres du groupe terroriste Boko Haram» lit-on dans la suite du document.
Cette distinction intervient à la suite d’une série de décrets signés le mercredi 01 avril 2015 par le Président de la République, Chef de l’État et Chef des Armées. Ces médailles de la vaillance aux militaires camerounais engagés sur le front dans la guerre contre la secte terroriste Boko Haram, récompensent ainsi leur courage, leur abnégation et leur détermination exemplaires. Le chef de l’Etat honore ainsi des officiers, sous-officiers et  militaires de rang pour avoir «sauvegardé l’intégrité du territoire national» en repoussant les «assauts des membres du groupe terroriste BokoHaram».Les différents décrets du Président de la République, sont d’ailleurs suffisamment explicites sur les actes posés par ces soldats dans le cadre de la guerre que notre pays mène contre l’agresseur Boko Haram.

Share this
Lire aussi / Also read
Cameroun – Energie électrique : Pourquoi les délestages sont de retour

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

3 × = 12