À la Une Actualités Extrême-nord : Plus de 2500 étrangers rapatriés au...

Extrême-nord : Plus de 2500 étrangers rapatriés au Nigéria

-

- Advertisment -

Les hommes, femmes et enfants concernés sont accompagnés dans cette démarche par les autorités  camerounaises mettent  à contribution un soutien logistique et militaire nécessaires pour un retour en toute sécurité au bercail.

Plusieurs ressortissants du Nigéria viennent de quitter le Cameroun pour rejoindre leurs localités d’origines. Un nombre impressionnant de ces étrangers rapatriés  ont été présentés au Gouverneur de l’Extrême-nord en présence de toutes les forces vives de la région au cercle municipal de Maroua le 30 juillet 2015. C’est sous forte escorte que les ressortissants nigérians ont quitté Kousseri dans le département du Logone et Chari pour rejoindre leur pays d’origine. Les groupes d’individus ont été escortés pour le Mayo Oulo dans la localité de Guider frontaliere avec le Nigéria en transitant par Mokolo dans le département du Mayo Tsanaga. Pour ce voyage aller simple, neuf camions ont été mobilisés dont sept militaires et 4 semi-remorques ordinaires. Le transit a pour but de faciliter l’entrée des volontaires dans les villages frontaliers de l’autre côté du Nigéria.  

Les réfugiers dans les camions en partance pour le Nigéria

La situation devenue inquiétante pour les étrangers dans cette partie du Cameroun aurait également motivé le départ d’autres réfugiés. Selon le Lieutenant Ismaela du 42e BIM, ces personnes sont des volontaires qui ont décidé de retourner dans leur pays étant donné que les choses s’améliorent sur le  terrain en matière de sécurité. Le responsable militaire en charge de l’opération réfute une quelconque politique d’expulsion des réfugiés sur le sol camerounais. Cette action arrive au moment où le ratissage des refugiés illégaux s’intensifie sur toute l’étendue la région. « Le Cameroun n’est pas un dépotoir où tout le monde doit venir se déverser et faire comme bon le semble… » avait déclaré plus tôt Midjiyawa Bakary, gouverneur de l’Extrême-nord.

Les mesures fortes entreprises par les autorités contre les étrangers clandestins dans la région sont de nature à décourager les Nigérians qui se terrent encore dans les quartiers. Dans l’ensemble, la population qui vit sous la terreur d’un autre acte terroriste  soutient cette démarche des autorités visant à faire le toilettage dans  Maroua et ses environs. Le départ des étrangers ne saurait suffire pour que la sérénité revienne. Le   gouverneur de la région a réitéré que la sécurité ne saurait être sans la collaboration de chacun. Raison pour laquelle, Midjiyawa Bakary a exhorté les populations à collaborer avec les forces de l’ordre en dénonçant tous les faits suspects.

Plus :   URGENT : Disparition tragique du Sous-Préfet de Figuil
blank
chateaunews.comhttps://chateaunews.com
La rédaction de www.chateaunews.com

LES PLUS LUS

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you

×