Dossier Opinions Pourquoi je ne viens pas à vos Picnic et...

Pourquoi je ne viens pas à vos Picnic et pourquoi je déteste Thanksgiving et le Black Friday, par Mawuma Remarque KOUTONIN

"Le moyen le plus efficace pour détruire un peuple est de nier et d'effacer leur propre compréhension de leur histoire". George Orwell

-

- Advertisment -

Picnic, Thanksgiving, Black friday, savez-vous vraiment ce que ces événements et célébrations représentent ? Voici un peu d’histoire à propos de ces célébrations et événements sociaux que les Noirs devraient éviter.

Qu’est-ce qu’un picnic ?

En Amérique, le mot “picnic” ou “pick-a-nigger” fait référence à l’origine à des rassemblements organisés au lynchage des Noirs. Un Noir était au hasard “choisit” (« picked » en anglais) et pendu pour le divertissement des Blancs. Les Blancs, y compris les familles, mangeaient tout en profitant de l’acte barbare. Si cela est vrai, nous devrions cesser d’utiliser le mot « picnic », en le remplaçant par « sortie » ou « rassemblement ».

“Il est clair que de picnic n’a pas été dérivé de « Pick-a-nigger », « pick-a-nig », ou des expressions similaires racistes. Cependant, quelques-uns des près de 4000 Noirs qui ont été lynchés entre 1882 et 1962 ont été lynchés dans des contextes qui sont décrits de manière appropriée comme des « picnic ».

L’historien Phillip Dray a déclaré: “Le lynchage faisait indéniablement partie de la vie quotidienne, aussi distinctement chez les américains, des matchs de baseball et les soupers paroissiaux. Les Hommes emmenaient leurs épouses et leurs enfants à ces événements, posaient sur des photos commémoratives, et des souvenirs de l’occasion étaient vendus comme si ils avaient été à une initiative de picnic.”

Dray n’a pas exagéré. A la fin du 19ème siècle, Henry Smith, un homme de 17 ans noir et handicapé mental, a été accusé d’avoir tué une fille blanche. Devant une foule enthousiaste de centaines de personnes, Smith a été fait asseoir sur un «char allégorique” tiré par quatre chevaux blancs. La foule l’a encerclé plusieurs fois, le torturé, puis brûlé Smith vivant. Après le lynchage, la foule recueillie des parties du corps de Smith comme souvenirs. »- Ferris

lynchage1

lynchage2

Qu’est-ce que le Black Friday ?

Vendredi était la journée où les marchands d’esclaves en Amérique maintenaient le marché ouvert  pour la vente d’esclaves.

Chaque fois qu’une cargaison d’esclaves accostait, et qu’il n’y avait pratiquement aucun malade ou  aucun décès parmi eux (hommes, femmes et enfants), les marchands d’esclaves l’appelaient «vendredi noir» ou black friday pour célébrer la fortune qu’ils allaient en tirer.

Pourtant, si une cargaison accostait et qu’elle contenait des malades parmi les esclaves, les commerçants l’appelaient «vendredi rouge», à cause des mauvais résultats escomptés, et “rouge” parce qu’ils devront tuer tous les esclaves malades et faibles (parce que personne ne voulait avoir à dépenser de l’argent pour l’alimentation ou le traitement de ces hommes, femmes et enfants).

black friday

Qu’est-ce que le Thanksgiving ?

Thanksgiving c’est comme célébrer un génocide!
Le Jour de Thanksgiving est littéralement un jour férié célébrant les débuts de l’extermination quasi totale de toute une race de personnes, communément appelés «Indiens», et l’esclavage, l’oppression continue et le génocide du peuple Africain par les colons européens en Amérique.

genocide_slavery

En 1637, le gouverneur du Massachusetts John Winthrop a ordonné le massacre de milliers de Personnes indiennes :hommes, femmes et enfants. Cet événement a marqué le début d’un génocide amérindien qui prendrait un peu plus de 200 ans pour se parachever, et bien sûr d’atteindre son objectif ultime, qui était de s’approprier les terres des  Amérindiens et de piller systématiquement leurs ressources.

Le génocide commencé en 1637 marque le début de la conquête de tout le continent, jusqu’à ce que la plupart des Américains autochtones aient été exterminés, quelques-uns ont été assimilés dans la société blanche, et le reste parqué dans des réserves pour décliner et mourir.

En d’autres termes, célébrer Thanksgiving aux Etats-Unis c’est comme réserver une journée en Allemagne pour célébrer l’Holocauste Juif.  Thanksgiving c’est l’Holocauste américain.
Les crimes originaux de génocide et d’esclavage ne sont pas limités à l’histoire des débuts États-Unis, mais trouvent une extension dans les politiques actuelles des États-Unis « modernes » – NewsJunkiePost

Le simple fait que ces événements soient encore célébrés de nos jours prouve qu’ils ne ressentent  aucune culpabilité à ce propos, et qu’ils pourraient éventuellement les reproduire.
L’histoire est condamnée à se répéter si nous n’en tirons pas des leçons pour construire un avenir différent.

Mawuma Remarque KOUTONIN

Traduction La rédaction

blank
chateaunews.comhttps://chateaunews.com
La rédaction de www.chateaunews.com

Les Plus Lus

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you