À la Une Actualités Cameroun : Un député du RDPC molesté par...

Cameroun : Un député du RDPC molesté par un militant dans le Mayo-Danay

-

L’incident fait suite à une altercation entre l’honorable Isabelle Silikam et le ministre Mounouna Foutsou qui supervisait les opérations dans la commune de Yagoua le 30 novembre dernier.
L’opération de renouvellement des organes de base du parti proche du pouvoir sur l’ensemble du territoire national n’aura pas été menée sans scandales et casses. Le 30 novembre 2015 autour de 10h, une autre page sombre de cette action politique s’est écrite dans l’enceinte de la commune de Yagoua. En effet, les tensions vives entre le clan Mounouna Foutsou et le clan de l’honorable Isabelle Silikam ont conduit au passage à tabas du membre de la chambre basse du parlement.

La tournure improbable des élections locales qu’elle pensait remporter haut la main ont poussé l’honorable Silikam à  s’enflammer publiquement. La dame ne s’est pas retenue de déverser sa colère sur les autorités administratives, municipales et politiques de la ville de Yagoua.   Tout est parti du constat des irrégularités dans 11 bureaux de votes qui ont contraint la commission en charge de superviser le renouvellement des organes de bases du Rdpc  à repousser les élections.
{sidebar id=18} Cette dénonciation  pas déguisée, du soutien par les proches du ministre d’une liste concurrente, par l’honorable Silikam aura poussé l’un des camarades du parti à réagir. Le sieur Hinsou Yetna, président de l’Ojrdpc, par ailleurs Secrétaire général du bureau sortant, n’a pas hésité à user de ses mains pour stopper la salve de mots de l’honorable. Il administrera au passage une leçon à travers une série de coup de poing. De sources bien introduites,  l’homme serait un protégé du ministre, raison pour laquelle il n’aura pas supporté des injures ouvertes à l’endroit de son mentor.
A la suite de cet incident, la députée de l’Assemblée Nationale serait allée se plaindre chez le procureur de la république qui n’aurait pas donné suite à sa requête. Le procureur ayant choisi de préserver le climat de paix en cette période faste de renouvellement des organes de base dans l’arrondissement. L’honorable n’ayant pas digéré cette humiliation va faire appel à Monsieur Silikam Charles. Son ancien instituteur d’époux et ses enfants vont débarquer à la commune de Yagoua pour rétablir l’équilibre des forces.
Devant la dégradation de la situation, Hinsou Yetna sera gardé par le préfet du département alerté.  Un acte qui évitera à ce dernier un  lynchage familial.   Abdoulaye Yaouba, le président de la commission départementale de renouvellement des organes de base viendra trancher. Malgré les fraudes et irrégularités constatées, par Bara président de la commission locale les élections, la liste Makassia qu’on dit soutenue par Silikam et Yaouba Abdoulaye sera déclarée vainqueur de la section de Mayo-Danay Est 1.
Ainsi s’achève cet autre feuilleton de renouvellement des organes de bases du Rdpc dans l’Extrême-Nord du Cameroun. Pour l’heure, la tension demeure vive au sein de ce bastion politique.

chateaunews.comhttps://chateaunews.com
La rédaction de www.chateaunews.com
- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you

×