africain priere
NEWSLETTER

Français     English

Share this

Selon l’American Psychological Association (APA), une forte croyance et passionnée en une divinité ou puissance élevée, au point où elle porte atteinte à la capacité de prendre des décisions conscientes sur les questions de bon sens, devra maintenant être classifiée comme une maladie mentale.

La décision controversée vient après une étude de 5 ans par l’APA qui a montrée que les personnes profondément religieuses ont souvent souffert d’anxiété, de détresse émotionnelle, d’hallucinations et de paranoïa. L’étude a indiqué que ceux qui perçoivent Dieu comme punitif, leur mauvais état de santé en dépendait, tandis que ceux qui ont perçus Dieu comme bienveillance ne souffraient pas d’autant de problèmes mentaux. Les points de vues réligieux des deux groupes de personnes résultent souvent du fait qu’ils sont déconnectés de la réalité.

Lire aussi : Pourquoi les Africains ont-ils honte du culte de leurs ancêtres ?

Dr. Lillian Andrews, Professeur de psychologie, a déclaré :

Chaque année des milliers de personnes meurent après avoir refusé un traitement de sauvetage pour des motifs religieux. Même lorsqu’on leurs dit ‘vous mourrez sans ce traitement’, ces patients rejettent cette idée et croient que leur Dieu les sauvera toujours. Ces vies pourraient être sauvées simplement en classant ces personnes mentalement inaptes à la prise de décision.

Pour les “Témoins de Jéhovah” par exemple, le Dr Andrews a renchirit,

qu’ils ne peuvent pas accepter la transfusion sanguine en toute circonstance. Ils préféreraient mourir plutôt que de vivre en recevant du sang d’un donneur. Beaucoup de personnes religieuses croient qu’ils ont “le pouvoir de guérison” dans leurs mains. Beaucoup de personnes pensent qu’ils peuvent communiquer avec Dieu en utilisant un langage personnel, qui est inconnu de tous mais pas entre le communicateur et Dieu (connu comme pour parler les langues). Beaucoup disent souvent de voir des esprits. Tous ces éléments sont des signes d’une rupture mentale et une perte de la réalité. La croyance religieuse et le phénomène de Dieu ont causé le chaos, la destruction, la mort et les guerres pendant des siècles. Le temps d’évoluer vers une société moderne et de classer ces croyances archaïques comme un trouble mental a été pris en compte en retard. Ceci est la première des nombreuses étapes vers une direction positive.

Avec la nouvelle classification, l’APA fera pression pour introduire une législation qui donnerait aux médecins le droit de forcer le sauvetage par le traitement de ceux qui refusent pour des raisons spirituelles, au motif qu’ils sont mentalement incapable de prendre des décisions concernant leur santé.

Lire aussi / Also read
Bertoua : Mgr Jean Marie Benoît BALLA, Évêque de Bafia se jette a l'eau sur le pont d'Ébebda

L’American Psychological Association mentionne que plus d’informations sur l’étude et la nouvelle classification seront mises à la disposition du public dans leur prochaine revue.

Traduction : La Rédaction de ChateauNews.com

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

9 × = 54