brim otages
NEWSLETTER

Français     English

Share this

Les six otages de Magon dans l’arrondissement de Nyambaka, département de la Vina, ont regagnés leurs familles. La libération a eu lieu le 17 mai dernier aux environs de 11h par les éléments du 31èmeBRIM.

Les six otages enlevés dans la localité de Magon, il y a deux semaines ont renoués avec la liberté. Leur libération est le fruit d’une action menée par les forces de défense de la 31ème Brigade d’infanterie motorisée BRIM du 5e secteur militaire de Ngaoundéré. Les otages sont âgés entre 14 ans et 34 ans. Pour leur libération présumée, les ravisseurs exigeaient une dizaine de millions de francs CFA.
Il s’agit de Salée 33ans rançon demandé 1million, Mohaman Bello 30ans rançon 1million, Ousseni 23ans demandé 1million, Ibrahima 14ans rançon 1,5million, Bobbo Ibrahima 33ans et Souleymanou Bindo 343ans.

brim
Le Lieutenant-colonel EPIE NGOME Wilson, Commandant 31e BRIM « L’objectif principal fixés a été atteint, à savoir libérer les otages. Le succès de l’opération n’aura pas été possible sans la franche collaboration des populations et le comportement salutaire des otages pendant l’opération ».
{sidebar id=21} Après la mise en déroute des ravisseurs par les éléments de la 31ème Brigade d’infanterie motorisée BRIM, les membres des familles soulagés manifestent leur satisfaction. Quelques semaines seulement après l’installation des nouveaux responsables de nos forces de défenses à Ngaoundéré, ces actes de bravoures témoignent de leur détermination à réduire le grand banditisme à sa plus simple expression.
Le phénomène de la grande criminalité prend de l’ampleur dans la région de l’Adamaoua. Face à cela il faudrait préconiser la discrétion ainsi que la collaboration entre population et forces de sécurités. Cela aura pour finalité de freiner les élans des criminels.
Il est aussi question de limité au maximum le paiement des rançons qui entretiennent les réseaux criminels des individus en quête de gain facile.

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

× 8 = 16