NEWSLETTER

Français     English

Share this

Baaba Maal, l’un des grands noms de la musique sénégalaise a tout récemment annoncé l’installation prochaine d’une télé et d’une radio au fouta, dans le nord du pays. Il rejoindra ainsi Youssou N’Dour, Coumba Gawlo Seck, et l’ex-membre du groupe Daara J Family, Lord Alajiman dans le club des musiciens-patrons de presse. Music In Africa vous présente ces musiciens grands boss de médias au Sénégal.

Baaba Maal dans les studios de Fem FM en compagnie de Xuman et de Kia
De tout temps, les musiciens ont eu besoin des médias pour diffuser leur travail, et les radios et télés, de leur côté, ont toujours pu compter sur les musiciens pour avoir du contenu.

Cette relation reste cependant parfois tendue, ce qui explique peut-être le fait que nos musiciens jugent de plus en plus nécessaire d’avoir leurs propres radios de manière à maîtriser la diffusion de leur travail.

Au-delà de l’image d’Épinal de l’artiste citoyen modèle et créateur d’emplois, le véritable enjeu est dans doute là : contrôler sa communication, impacter directement son public, rester maître de son image.

Youssou N’Dour et l’empire Groupe Futurs Médias (GFM)

Le pionnier dans le domaine, parmi les musiciens sénégalais, voire africains, est, sans conteste, Youssou N’Dour qui possède à ce jour une radio, une télé, un quotidien, un site internet et bientôt une des plus importantes imprimeries du pays.

Avec pas moins d’une centaine d’employés, la star sénégalaise est un véritable magnat de la presse en Afrique de l’Ouest qui fait travailler quelques-uns des meilleurs journalistes et animateurs du pays.

Fem FM de Coumba Gawlo Seck

La diva de la musique sénégalaise et désormais directrice générale du groupe GO Média est une nouvelle venue dans le domaine, en effet sa radio, située à Sacré Cœur, a été inaugurée le 2 mars 2016 par son excellence l’ambassadeur de la France au Sénégal.

Lire aussi / Also read
Innocent-Blaise Youda : «  La presse dans le Nord est à l’image de la presse nationale. »

Fem Fm, sur la fréquence 87.3, se présente comme la radio des femmes, des enfants et de la vraie musique et compte bien prendre sa place dans le paysage médiatique local. Et, pour ce faire, elle n’a pas hésité à engager, pour animer ses émissions, des artistes comme Xuman, et Ngoné N’Diaye Guewel.

Coumba Gawlo prévoit également de lancer une chaine télé avant la fin de l’année : Fem TV.

Urban FM, Alajiman à l’école de la radio

Lancée en avril 2013, la radio Urban Fm est, selon son patron Alajiman, une continuité de sa carrière musicale riche d’une vingtaine d’années.

L’ex-membre de Daara J Family, en business man avisé déclarait avant le lancement de la radio : « J’ai une vision économique, pas une culture de divertissement uniquement, mais une culture économique pour mon pays et pour tous les artistes qui vivent et veulent vivre de leur art ».

Urban Fm qui tant bien que mal tente de se frayer un chemin dans la jungle médiatique sénégalaise compte également se développer en investissant internet avec une web radio et TV.

Thione Seck sans ses déboires avec la justice serait sans doute aujourd’hui l’heureux propriétaire de la 2 Stv, première chaine privée au Sénégal. En effet quelques semaines avant son arrestation pour trafic de faux billets, il était en train de négocier le rachat de la chaine d’Elhadj N’Diaye.

Quant à son fils, Wally, même s’il n’a pas d’organe de presse, D-Média qui appartient à Bougane Gueye Dany, son beau-frère, porte bien sa carrière et ne lui fait pas sentir ce « manque ».

Toutefois, il est nécessaire de se poser la question de l’impact de ce phénomène, sur la musique sénégalaise et au-delà, sur l’environnement médiatique au Sénégal.

Lire aussi / Also read
DRTV 02 ans déjà

Un dernier point et non moins important, c’est le paiement des redevances par les médias. Si tous les organes ne s’acquittent pas comme il se doit de leurs redevances, gageons au moins que ceux qui appartiennent à des artistes paieront et donneront le bon exemple, facilitant la tâche à la société de gestion collective nouvellement installée. Ne dit-on pas que l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même ?

Lamine BA, musicinafrica.net

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

6 × 1 =