NEWSLETTER

Français     English

Share this

Lors de l’installation des présidents de section du Rdpc, le sénateur Baba Hamadou  a réitéré ce message à ses camarades du parti, comme prérequis au succès pour les prochaines échéances électorales.

Nul ne doute que les récentes opérations de renouvellement des organes de base du Rdpc dans la Vina ont laissé des séquelles dans les circonscriptions de Ngaoundéré Ier, Ngan-Ha et Martap. Samedi 1eroctobre dernier, les 08 présidents de section Rdpc, OfRdpc et OjRdpc du département de la Vina, ont pris fonction à l’esplanade de la maison du parti à Ngaoundéré. Ils ont été installés par le chef de la délégation départementale du Rdpc de la Vina.

Aux militants venus des quatre coins du département,  le sénateur Baba Hamadou a délivré un message d’apaisement, de réconciliation, de remobilisation des militants, de consolidation des acquis et de reconquête de la base électorale perdue au profit de l’opposition.

Avant 2002, tous les 10 postes de députés et les 15 des mairies de la région de l’Adamaoua étaient occupés par l’opposition. Mais en 2002, grâce à votre dynamisme, nous avons pu reconquérir tous ces sièges aux mains de l’opposition. Ce que vous avez pu faire en 2002, vous pouvez encore le faire, si et seulement si chacun de nous fait taire son égo, si nous acceptons de travailler ensemble malgré que certains ont été battus dans les urnes lors des opérations de renouvellement des organes de base du parti

leur a-t-il martelé. « Je suis heureux d’apprendre que les plaies qui ont été ouvertes lors des opérations de renouvellement se sont cicatrisées ou se cicatrisent. Nous sommes réjouis et nous demandons aux responsables installés de travailler pour qu’aux échéances électorales prochaines, le Rdpc retrouve sa place de leader dans le département de la Vina » ajoute-t-il.

Lire aussi / Also read
Cameroun : Bamenda sous surveillance

Pour le sénateur Baba Hamadou, il faut que les militants se saisissent de la portée des enjeux qui se dessinent pour 2018 et se mettent au travail. « Ce n’est pas en deux semaines que nous parviendrons à convaincre les électeurs. Sachez que le succès que nous escomptons se prépare à partir de ce jour. Il faut que nous nous mettions au travail. Que tous les responsables de parti, de la base au sommet, se mobilisent pour une inscription massive des militants. Je  vous demande de tenir régulièrement des conférences de section pour débattre de tous les problèmes  du parti et des stratégies pour damer le pion à l’opposition » conclut-il. L’équipe installée a vite pris conscience de la tâche qui est la sienne. « Au-delà de la joie qui nous anime en ce moment, nous faisons nôtre les messages du chef de la délégation départementale.

Dans l’arrondissement de Ngan-Ha, le Rdpc reste leader et nous allons davantage mener des opérations de charme en vue des prochaines échéances » promet, Hamidou Emmanuel, président de la section Rdpc Vina Sud II. Même détermination  chez Ishaga Daouda, président de la section Rdpc Vina Sud I C.

Notre circonscription électorale regorge d’un nombre important de la communauté estudiantine. Même si le Rdpc partage quelques sièges de la mairie avec l’opposition, nous restons toujours en éveil. Nous allons accentuer la sensibilisation de nos militants à se faire enregistrer sur la liste électorale, car c’est le seul gage de succès pour notre parti

nous a-t-il confié. Les dés étant jetés, les nouveaux responsables du Rdpc sont attendus sur le terrain  pour relever les défis qui les attendent.

Abdouramane Ousmanou

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

21 + = 29