Société Religion Ya t-il un lien entre le déraillement d'un train...

Ya t-il un lien entre le déraillement d’un train et le niveau de démocratie d’un pays ? Le cas du Cameroun

-

- Advertisment -

21 octobre 2016 – Un train reliant Yaoundé à Douala avec 1300 passagers à bord dans 15 wagons déraille dans la ville d’Eseka au Cameroun. Bilan provisoire : 55 morts et près de 500 blessés.

Selon une rumeurs qui se propage sur les réseaux sociaux, il parait que la raison de ce déraillement n’est ni la sur-charge de ce train, encore moins les pluies équatoriales torrentielles qui dans cette partie du monde ne renforcent pas les rails; ces pluies qui étaient pourtant la cause d’un accident analogue 2 ans plus tôt et le même jour (21/10/2016). Mais cette fois-ci, on a les raisons : c’est l’état de la démocratie camerounaise. Il parait que tout cela est la faute de Paul Biya. On murmure que dieu est fâché de lui et que s’il part, il n’y aura plus d’accident au Cameroun.

Eh oui. Vous ne saviez pas que le manque de démocratie crée des déraillements de train? Ou alors, c’est celui qui affirme cela qui est un tout petit peu idiot et ceux qui lui donnent raison en partageant ce non-sens? Pour le savoir, regardons en ordre décroissant chronologiquement quelques accidents de train et demandons-nous quel était le lien entre les morts des ces accidents et le type de gouvernement de ces pays :

12 juillet 2013. Le train Paris-Limoges n°3657 Intercity déraille en gare de Brétigny-sur-Orge en France. Bilan : 6 morts et 30 blessés. Avez-vous l’image d’un cadavre ? Comme à Eseka, ici aussi les wagons s’étaient couchés sur les rails. Est-ce que l’impopularité naissante du Président François Hollande avait-il un lien avec cet accident?

6 juillet 2013. un train de 72 wagons-citernes déraille dans le centre-ville de Lac-Mégantic au Québec. 28 morts et 50 disparus. Avez-vous vu l’ombre d’un seul cadavre ? Y avait-il un lien entre cet accident et les politiciens canadiens ?

24 juin 2010. A Castelldefels Playa, près de Barcelone (Espagne), un train à grande vitesse qui partait de Alicante pour Barcelone percute 20 jeunes qui avaient choisi le mauvais trottoir, le mauvais parcours pour traverser la route en traversant les rails. Bilan : 12 morts et 14 blessés. Avez-vous vu les photos d’un seul de ces 12 morts? Et la démocratie espagnole a-t-elle un lien avec cet accident ?

28 avril 2008. A Zibo, en Chine, deux trains entrent en collision à cause du non respect de la vitesse maximale par l’un des deux trains. Bilan : 70 morts et 400 blessés. Avez-vous l’image même d’un blessé ? Ou, à quelqu’un est-il venu l’idée de dire que c’est parce que les chinois ne votent pas qu’il y a eu un déraillement de train?

25 avril 2005. Un train qui se dirige en direction de Osaka prend un tournant dangereux à la vitesse de 100km/h au lieu de 70km/h. Il déraille et percute un immeuble dans lequel meurent 107 personnes et fait 550 blessés. Avez-vous vu quelqu’un crier que la raison c’était la démocratie qui faisait défaut au Japon ? Ou avez-vous vu l’image d’un seul blessé ?

3 juin 1998. Un train qui part de Munich pour Hambourg avec 287 personnes à bord se brise en plusieurs morceaux en traversant la ville d’Eschede (Basse-Saxe). Mais aussi en détruisant complètement le pont sous lequel il transitait. Bilan : 100 morts. Et pratiquement tous les restants passages blessés. Est-ce que c’est la démocratie allemande qui a contribué à faire qu’un train se brise en plusieurs morceaux ? Et avez-vous un jour vu l’ombre d’une seule photo de ces 100 victimes ?

12 décembre 1917. En pleine guerre 14-18, un convoi militaire français se rendant au front, déraille au passage de la petite ville de Saint-Michel-de-Maurienne (Savoie). Les autorités françaises vont minorer le bilan officiel des morts à 425 morts. Mais on sait très bien que plus de blessés grave, vont décéder les jours suivants succombant à leurs blessures. A-t-on imputé les raisons à l’administration centrale française ? ou bien a-t-on vu l’image d’un seul soldat mort blessé dans cet accident ?

QUELLES LECONS POUR LE CAMEROUN ET L’AFRIQUE ?

Lorsque les gens sont abrutis par des religions créationnistes, ils croient à toutes les idioties : il croient à la sorcellerie, à la magie, au mysticisme et surtout, ils refusent de comprendre la logique et les raisons scientifiques des évènements tristes qui nous accablent pour en rechercher plutôt les coupables, les bouc-émissaires, le diable, le Satan qui en portant sur lui toutes les fautes, évite de se poser trop de questions et de vite tourner la pages, sans jamais aller en profondeur de la compréhension des évènements dramatiques, pour en éviter les causes dans l’avenir afin qu’ils ne se reproduisent plus.

Pour ce qui est des images tristes montrant les cadavres, pourquoi sur les réseaux sociaux, il n’y a que les images des cadavres Noirs qu’on montre, de Haiti au Cameroun ? Les noirs qui balancent ces photos sont-ils devenus tous fous ?

Et si ce cadavre dont vous vous empressez de partager la photo sur les réseaux sociaux était le vôtre, seriez-vous d’accord d’un tel voyeurisme des plus idiots ? C’est la question que chacun de vous doit se poser avant de partager la photo d’un cadavre d’africain, de Noir. Après on va se fâcher que pour mendier de l’argent qui n’arrive jamais à destination, les Européens placardent dans leurs rues les photos de nos enfants pauvres. C’est nous-mêmes qui signifions au monde que le Noir n’a pas de dignité, même pas son cadavre. C’est nous-mêmes qui détruisons notre propre image au monde en montrant notre visage le plus triste.

Nous venons de voir que le Cameroun n’a pas le monopole des catastrophes ferroviaires. Et même un enfant de la maternelle comprend qu’il est idiot de vouloir à tout prix fixer un lien entre un accident et un mode de gouvernance.

Chaque fois que vous contribuez à mal parler d’un pays africain, vous êtes en train de l’enfoncer d’avantage. EN dehors de la Chine qui a la caisse du monde grâce à l’activisme de ses usines, aucun pays aujourd’hui ne s’en sort sans aller emprunter l’argent sur les marchés financiers mondiaux.

Même l’Arabie Saoudite cette semaine (le 20 octobre 2016) a emprunté sur les marchés la bagatelle somme de 17,5 milliards de dollars. Pour y parvenir au moindre taux, elle a gracieusement payé les Fondations du genre Clinton, les conférences à Sarkozy, à Tony Blair, qui ont tous juré que l’Arabie Saoudite était le meilleur pays sur la terre. Mais mon pays le Cameroun n’a pas d’argent pour financer la Fondation Clinton ou autres Fondations. Récemment, nous avons à peine pu payer la venue à Yaoundé de l’ex- Président de la Commission Européenne, Baroso pour une heure de conférence pour attirer les investisseurs industriels au Cameroun. C’était notre niveau. Mais si au même moment il y a des gens qui balancent à longueur de journée des salades contre le Cameroun, même ce peu là qu’on a donné à Barosso pour bien parler de nous, n’aura servi à rien. Comme tous les autres pays africains, le Cameroun a un déficit chronique d’industriels. Ce qui se traduit en chômage de masse surtout pour les jeunes. Et pour créer des emplois dans le pays, il faut importer les industriels, en les convainquant qu’en mettant leur argent au Cameroun, ils peuvent se rassurer qu’il ne se passera rien de terrible. Et voilà qu’en parallèle, des gens depuis Paris, Washington derrière leur écran d’ordinateur se plaignent que le pays va mal parce qu’il n’y a pas d’emplois et en même temps créent une atmosphère pour décourager tout créateur d’emplois à s’aventurer de ce coté là.

Je comprends que ceux qui salissent l’image de l’Afrique font partie de la “Diaspora Nuisible” et qu’au crépuscule de leur vie, personne ne se rappellera ce qu’ils ont pu faire d’important sur la terre. Mais je les supplie au nom de toute l’Afrique : avant de salir l’image d’un pays africain en Occident, soyez pour le moins conscients que vous contribuez à détériorer sa capacité à négocier ses emprunts sur les marchés financiers internationaux. Cela se traduit en moins d’hôpitaux construits, moins de toutes bitumées, moins d’écoles etc.

Guangzhou (Chine) le 23 Octobre 2016
Jean-Paul Pougala
(ex Pousseur)

Si vous avez compris qu’en attendant les investisseurs industriels internationaux pour venir créer les emplois en Afrique, c’est d’abord aux investisseurs africains de vanter l’image de leurs pays, de croire en leurs pays et y investir leurs économies à travers l’industrie pour y créer les emplois de masse qui font défaut, rejoignez-nous au Rinvindaf, inscrivez-vous à l’une de nos dernières 2 formations pour les adultes à Bruxelles et à Bafang sur : www.iegeducation.com

blank
chateaunews.comhttps://chateaunews.com
La rédaction de www.chateaunews.com

Les Plus Lus

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you