NEWSLETTER

Français     English

Share this

La violence de l’extrême pauvreté, l’ignorance, le dénuement et le mépris isolent les personnes et les enferment dans le silence jusqu’à les faire parfois douter de leur appartenance à la communauté humaine. 

Dans son message de voeux M. Cassam Uteem, Président du Mouvement international ATD Quart Monde a clairement indiqué la nécessité de bâtir une société équitable et juste pour tous. “Et si nous vivions dans une société sans misère, sans exclusion sociale ? Et si tous ceux qui refusent de voir la misère comme une fatalité agissaient et se faisaient entendre pour que cela devienne réalité ?” sont quelques unes des réflexions lancée à l’endroit de l’opinion. Faisant référence aux Objectifs du Développement Durable dont “mettre fin à l’extrême pauvreté d’ici 2030” en fait partie, Cassam Uteem invite toutes les forces vives de nos sociétés à exiger et œuvrer pour que ces engagements soient une réalité.

En 2016, plusieurs mouvements politiques se sont crus autorisés à s’exprimer au nom de ceux qui se sentent exclus de la société. Ils ont invoqué leurs souffrances pour distiller la peur, appeler à ériger des murs, et rejeter l’étranger. Dans l’histoire trop souvent la peur, le ressentiment et la violence ont été prônés au nom des pauvres. Ceux contre quoi se bat ATD Quart Monde, mouvement qui rassemble des personnes de tous horizons pour réfléchir, agir et vivre ensemble différemment.

Le 17 Octobre est devenu depuis la Journée Internationale pour l’élimination de la pauvreté décrétée par l’Organisation des Nations Unies. Le courant humaniste a été initié le 17 Octobre 1987, appel gravé sur le Parvis des droits de l’homme à Paris, est l’œuvre du  Père Joseph Wresinski, né dans la misère d’un camp pour étrangers indésirables, le 12 février 1917. Quoi de plus difficile que de se sentir inutile dans la société nous relate Père Joseph Wresinski, « ce n’est pas d’avoir faim, de ne pas savoir lire, ce n’est même pas d’être sans travail qui est le pire malheur de l’homme. Le pire des malheurs est de vous savoir compté pour nul, au point où même vos souffrances sont ignorées. ».  Il est question en 2017,  d’inviter les personnes en situation de pauvreté à s’unir et à s’allier avec les personnes de tous les milieux pour mettre fin aux logiques d’exclusion des plus pauvres.

Le Mouvement international ATD Quart Monde fondé en 1957, s’active pour refuser le gâchis humain engendré par la misère et appeler à l’alliance avec tous pour éradiquer la misère. Son rêve d’un monde sans exclusion et sans misère est aujourd’hui partagé par des millions de personnes.

Raconter son histoire, c’est faire connaître l’aspiration profonde des populations dans la misère d’être reconnues comme des êtres humains à part entière, et de construire une humanité qui ne laisse personne de côté”.

ATD Quart Monde et le Comité international 17 Octobre, de leur côté, ont décidé de lancer en 2017 une grande campagne citoyenne pour dire STOP à la pauvreté, et de diffuser cet appel mondial à l’action :

  • L’extrême pauvreté est une violence. Elle provoque jugements et humiliations, enferme dans le silence, détruit des vies.
  • Mais elle n’est pas une fatalité. Ceux qui la subissent résistent et notre monde a besoin de leur intelligence pour relever les défis auxquels il fait face.
  • Nous refusons la misère et le gâchis humain qu’elle représente, comme nous refusons l’esclavage et l’apartheid.
  • Partout dans le monde, des personnes exclues se font entendre et agissent. D’autres se joignent à elles pour construire ensemble un monde de paix qui ne laisse personne de côté.

Vous aussi luttez contre l’exclusion autour de vous et agissez à travers des actions dans votre entourage. Rejoignez le mouvement à travers le lien http://www.atd-quartmonde.org/pour-agir/rejoignez-le-forum-du-refus-de-la-misere/

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

68 − 64 =