NEWSLETTER

Français     English

Lecture/Read : 1 min

Quatre mois seulement après son lancement, la galerie virtuelle mise sur pied par le ministère camerounais des PME, de l’Economie sociale et de l’Artisanat, suscite déjà de l’intérêt chez les collectionneurs d’objets d’art, notamment du côté des Etats-Unis.En effet, la majorité des objets d’art exposés sur le comptoir virtuel a déjà «été commandée par les consommateurs américains, qui ont vu ces objets sur Internet», révèle le Ministre Etoundi Ngoa. Récemment, le fruit de ces ventes a même été distribué à environ 70 artisans camerounais, après une retenue de 5% représentant la taxe à reverser au Trésor public.

Les objets d’art exposés sur la galerie virtuelle du Cameroun sont présentés par les artisans aux responsables des centres artisanaux installés dans les 10 régions du pays.

La charge revient alors aux experts installés dans lesdits centres de sélectionner les produits méritants et de les mettre à la disposition d’éventuels acquéreurs via la toile.

Pour l’heure, a-t-on appris, seuls les centres artisanaux de Yaoundé et de Limbe ont accès à cette galerie. Les autres structures du même type seront connectées progressivement.

L’adresse de la galerie est www.cameroongallery.com

BRM

Source : www.investiraucameroun.com



Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

− 1 = 6