NEWSLETTER

Français     English

Share this

La première édition de la parade la Fête nationale de la jeunesse organisée dans l’arrondissement de Ngaoundéré 2ème a permis d’apprécier la diversité des établissement et le talent des enfants.

« Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître ! Bravo à tout le comité d’organisation ! » ainsi a manifesté sa satisfaction Justin Mvondo, préfet de la Vina. Fort de la brillante participation des élèves, apprenants des centres de formation et étudiants des grandes écoles, le public réuni au Stade Ndoumbé Oumar a découvert la splendeur de la carte scolaire de l’arrondissement. Animé de l’amour de la patrie, les enfants ont paradé devant les autorités et invités venus les célébrer.

Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître !”

Le rituel aura été respecté quant à la solennité et des particularités observées. Les foules nombreuses sorties des différents quartiers ont apprécié la qualité et l’engouement des défilants. Tenues correctes, chants patriotiques, gadgets, messages poignants sont autant d’éléments de charmes vécus par le public. « Parlant des innovations nous avons eu les mouvements d’ensemble. Il y a longtemps que les mouvements d’ensemble avait disparus du défilé. Nous avons relevé le défis de réintroduire cela dans la parade de cette 51e édition et les adultes ont beaucoup apprécié. » décrit Adamou, délégué d’arrondissement de la jeunesse et de l’éducation civique de Ngaoundéré II.

Parlant des innovations nous avons eu les mouvements d’ensemble.”

Chose nouvelle dans un contexte social tendu au Cameroun, les chefs traditionnels ont obtenus des drapeaux des mains des autorités. Egalement, 16 comités de vigilance retenus pour leur collaboration ont bénéficié des appuis du Chef de l’Etat. Pour pousser à plus d’ardeur au travail, encadreur et jeunes, les meilleurs dans toutes les disciplines ainsi que du défilé ont été primés.

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

7 × 1 =