NEWSLETTER

Français     English

Share this

La tradition aura été respectée pour cette 51e édition de la Fête nationale de la jeunesse dans l’arrondissement universitaire qui organise depuis trois ans son défilé.La mouvance de la décentralisation se bonifie à travers les manifestations de la fête de la jeunesse à Ngaoundéré 3ème. Mobilisés à l’esplanade du lycée bilingue de Malang, se sont 9 maternelles, 24 écoles primaires, 4 établissements secondaires et une institution supérieure qui ont embellis les couleurs de la fête à Dang.

A l’honneur, l’antenne du Conseil national de la jeunesse s’est illustrée. Belle curiosité dans cette manifestation riche en émotion, les honorables Députés juniors des nations unis ont incarné l’ambition latente qui anime la jeunesse. Après le passage de la délégation des étudiants de l’université de Ngaoundéré, les centres de formation et partis politiques ont emboité le pas. Le Rdpc et l’Undp étaient à la bataille du ralliement des jeunes à leur cause.

Tout est bien qui fini bien ! Aucun incendient majeur à noter, si ce n’est le malaise de ces deux élèves déstabilisés par la chaleur et l’alimentation insuffisante. Une bonne note aux participants donc que Mme Zainapa Amada épouse Amadou Boukar, sous-préfet de Ngaoundéré 3, ne manque pas de saluer.

Share this
Lire aussi / Also read
Cameroun-C2D 3 : La société civile exige plus d'efficacité et de transparence dans l’exécution

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

5 × = 35