NEWSLETTER

Français     English

Share this

Le gouvernement camerounais a officiellement lancé le 24 avril 2017 à Yaoundé, la capitale du pays, le Projet de développement des chaines de valeurs agricoles (PD-CVA).

Financé à 77% par la Banque africaine de développement et 21,5% par l’Etat du Cameroun, ce projet est d’un coût global de 75 milliards de francs Cfa, a-t-on appris officiellement.

Implémenté dans les régions du Centre, du Littoral, du Sud- Ouest et de l’Est, ce projet d’une durée de 5ans a pour objectif d’assurer la sécurité alimentaire dans les filières banane plantain, huile de palme et ananas ; au moyen d’appuis financiers et techniques aux organisations paysannes et autres jeunes intéressés par l’agrobusiness.

Selon ses promoteurs, ce projet touchera directement 242 000 personnes, dont les revenus augmenteront en moyenne de 818 000 francs Cfa par bénéficiaire et de 6 millions de francs Cfa par an pour chacun des jeunes entrepreneurs engagés dans le projet.

A terme, apprend-on, il est projeté une augmentation de 216 000 tonnes de régimes de noix de palme, 240 000 tonnes de banane plantain, 10 000 tonnes d’ananas et 17 500 tonnes d’huile de palme.

Share this
Lire aussi / Also read
Adamaoua : Quelles sont les propositions de Achille Bassilekin 3 pour relancer l'Artisanat local ?

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

− 3 = 2