pesticides et vieillissement accéléré
NEWSLETTER

Français     English

Share this

À priori, oui?! L’exposition à certains pesticides agirait comme un accélérateur de l’horloge biologique, en faisant vieillir plus rapidement les cellules.

L’analyse, par une équipe de chercheurs internationaux, de cellules prélevées dans la bouche de 1?234 agriculteurs montre en effet qu’une forte exposition à 6 des 48 pesticides testés (des herbicides et des insecticides) diminuerait la taille des télomères?: ces extrémités des chromosomes qui rétrécissent à chaque nouvelle division cellulaire, jusqu’à ce que les cellules ne puissent plus se renouveler et, in fine, meurent.

La vie de vers allongée par un pesticide

Mais paradoxalement, des expériences menées en laboratoire montrent qu’asperger régulièrement et à faible concentration des vers avec l’un des herbicides les plus utilisés dans le monde, le paraquat, prolongeait leur durée de vie?! Les vers ont gagné jusqu’à 58?% de longévité, survivant en moyenne vingt-neuf jours au lieu de dix-huit.

L’auteur de l’expérience lui-même ne se l’explique pas, car l’herbicide en question induit l’accumulation dans les cellules de radicaux libres, molécules justement en cause dans le vieillissement… Un effet paradoxe ? Plus d’études sont nécessaires pour trancher.

Share this
Lire aussi / Also read
Un juge ordonne de transfuser un nouveau-né contre l'avis de ses parents témoins de Jéhovah

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

+ 76 = 82