Madjitha Jonathan Telbaye
Madjitha Jonathan Telbaye
NEWSLETTER

Français     English

Jeune écrivain et déjà distingué par la qualité de sa plume, Madjitha Jonathan Telbaye a réalisé trois œuvres dont « Et le serpent se mord la queue », en 2015 dans l’édition Edilivre en France qui est un poème attrayant.

Sa trajectoire littéraire est à l’image de son cursus bien garni. Après avoir obtenu son baccalauréat série A4 au Lycée du Sacré cœur de N’Djamena session de juin 2005, Madjitha Jonathan Telbaye s’est inscrit à l’Université de N’Gaoundéré à la FALSH pour le compte de l’année 2006 /2007 dans le département de Sociologie/anthropologie. Une fois soutenu son master en sociologie, il s’est inscrit en 2013 à l’Université de Maroua en thèse de Doctorat.

Madjitha Jonathan Telbaye est sociologue de formation, ce qui fait de lui un fidèle observateur conscient des conditions socio-politiques des pays africains en l’occurrence le Tchad. Son attachement à cette science sociale ne lui ôte pas du tout son amour pour la poésie. Il est l’un des lauréats du « Concours de Poésie » organisé à l’occasion de la 4e édition du « Festival du Livre et des Arts Littéraires (N’djam Livre) ». Académicien et pédagogue, il est un enseigne non seulement à l’Ecole Normale Supérieure de l’Enseignement Technique de Sarh (ENSET) mais, aussi à l’Université de Sarh(UDS).

Fidèle à son parcours, l’auteur est également consultant en management de développement et président actuel du « Club Sociologie » de N’Djamena. Il a d’ailleurs publié « Le développement dans le camp de refugié de Kounougou (Tchad). Pour une sociologie des refugiés orientées vers le social ». Sortie dans l’Edition Européenne en Allemagne, Septembre 2013. Quelques mois après il refait parler sa plume avec l’ouvrage « Une fleur, une sagaie », paru aux Edition Edilivre de France en juillet 2014. Célibataire domicilié à N’Djamena mais résidant à Sarh, l’écrivain est l’authentique image salvatrice d’une jeunesse tchadienne en éveille qui se veut émergente.

Lire aussi / Also read
Droits d'auteur et droits voisins dans les pays d'Afrique francophone

Issaka Allaranodji

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

7 × = 42