ouilfreed meyou - mélange de couleurs
NEWSLETTER

Français     English

Share this

L‘artiste Ouilfreed MEYOU dont la musique « afro soul » tire ses origines des racines africaines qu’il défend si bien dans ses compositions nous revient avec un nouvel album de 8 titres enregistré au Cameroun, « mélange de couleurs », sorti le 31 mai 2017 qui illustre la fusion entre les rythmes qu’il exprime en mélodies.

Allons découvrir le contenu et les contours entre les lignes de cet entretien réalisé par votre site chateaunews.com

Vous avez été révélé à travers le concours Dream depuis beaucoup de choses se sont passé musicalement parlant, alors un aperçu de ce brillant parcours ?

Après l’aventure coca cola Dream au Cameroun en 2004 cette sorte de « Star Académie » à la camerounaise, diffusé sur la CRTV télé, dont j’ai été l’heureux gagnant, j’ai poursuivi mon aventure musicale à travers plusieurs projets et collaborations. Ce concours m’a parmi de participer à la compilation Dream et surtout d’être l’effigie de la marque pendant 2 ans et bénéficier d’une visibilité importante.

Ouilfreed Meyou : Entre voyages culturels et mélange de couleurs 1

La même année je participe aussi à la première compilation de hip hop au Cameroun ‘’KAMER KONNEXION’’ avec Mapane record de Louis Tsoungui. Depuis lors je travaille sur mes chansons et explore des nouveaux horizons.

Ton style est particulièrement coloré et cela peut surprendre pour un artiste qui a forgé son talent au Cameroun, pourquoi une telle diversité ?

Ma musique s’inscrit dans une mouvance de mélange de rythme mais on peut l’appeler afro saoul ou encore Afro R&B. Ce couloir parce que ma culture musicale est influencée par plusieurs types de musique entre les rythmes de chez nous (ben skin, makossa, danse bafia,…) et les musiques occidentales qui ont bercé mon enfance, (Lionel Richie, James Brown, Stevie Wonder, Brandy, …)

Lire aussi / Also read
Cameroun - Mémorandum de la Jeunesse du Septentrion : Un document pour la postérité

Du coup, je fais de toutes ces influence un mélange musicale propre à moi et selon mes sensibilités.

Beaucoup de voies se font entendre sur la déchéance de la musique camerounaise partage-tu ce regard pessimiste ?

La musique camerounaise n’est pas en déclin à mon avis il y’a une génération d’artistes qui monte. D’ailleurs ils réussissent à faire des concerts ici en Europe. C’est juste que les habitudes changent et les gens n’écoutent plus forcément nos musiques des années 80 mais ceci dit c’est nos ressources qu’on doit pouvoir exploiter et actualiser pour valoriser la musique camerounaise.

Lorsqu’on découvre le titre de ton nouvel opus l’on est confus sur le contenus on s’attend à voyager et à bouger à la fois. Comment as-tu concocté ce mélange mélodieux ?
Mon nouvel album s’intitule « Melange De Couleurs » déjà parce que j’associe les couleurs qui représentent les états d’esprit à la musique parce que la musique aussi joue le même rôle (amour, beauté douleur, joie, peine, tristesse…).

Donc selon le rythme qu’on choisit, cela à une influence sur les émotions. Couleurs ici = rythme musicaux. Dès sa sortis en mai dernier, les mélomanes ont pu apprécier ses 8 titres chanté en langues française et bamiléké(Bangou). J’ai faits confiance aux musiciens camerounais et Dj Kryss ‘’Welldone Musik’’ sur place, pour enrichir mon mélange.

Les collaborations musicales ont été passionnantes notamment celle de Cyrille Nkono le bassiste Michel Mbarga le guitariste. Il développe plusieurs sujets lié à notre quotidien, de la déception amoureuse à l’histoire d’un enfant abandonné par son père passant par les fameuses histoires de kongossa…

Forcement après la livraison tel cocktail musical il y a des événements en vues ?

Bien évidement qu’il y a de belles choses en préparation et des dates. Je prépare une cession de tournage vidéo de plusieurs chansons en version acoustique en espérant que cela sera apprécié par le publique car je privilégie beaucoup le coté live de la musique qui pour moi est pure et réel.

Lire aussi / Also read
Ngaoundéré : Tout, Sauf Paul Biya à la Présidentielle 2018

Je viendrai au Cameroun pour me rapprocher du public et ainsi profiter pour avoir le temps de défendre mon nouveau produit. Entre temps j’ai quelques média à faire ici en France pour la promotion du nouvel album.

Téléchargez le dossier de presse en cliquant ici

Contact artiste :

www.facebook.com/ouilfreedmeyouofficiel
www.reverbnation.com/ouilfreedmeyou

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

5 + 1 =