Colonel Didier Badjeck Amnesty
Colonel Didier Badjeck
NEWSLETTER

Français     English

Share this

Face aux accusations d’Amnesty International de graves violations à l’encontre des populations civiles, dans le cadre de la lutte contre secte islamique Boko Haram, par l’armée camerounaise, le chef de la division Communication au Ministère de la Défense s’exprime.

« Le ministère de la défense n’a jamais participé de manière conceptuelle aux atteintes contre les Droits de l’homme. Dans la formation de militaires camerounais, tous les modules sont mis à la disposition des soldats. Nous avons un procédé pour vérifier que toutes les actions se passent conformément au respect des droits de l’homme ».

Share this
Lire aussi / Also read
Ngaoundéré : Le dilemme de l'Éducation Physique et Sportive dans les établissements

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

7 × = 42