À la Une Média Innocent-Blaise Youda : «  La presse dans le Nord est...

Innocent-Blaise Youda : «  La presse dans le Nord est à l’image de la presse nationale. »

-

- Advertisment -

Journaliste en activité au bihebdomadaire l’Œil du Sahel, Innocent-Blaise Youda a mis sur pied le regroupement des professionnels de la presse et de la communication du Nord. Une initiative dont chateaunews.com tente de cerner les réelles motivations et ambitions futures.

Innocent-Blaise Youda, d’où est venue l’idée de créer le regroupement des professionnels de la presse et de la communication du Nord?

La précision à apporter est que je ne suis pas le seul à être la base de la création de ce projet. J’ai trouvé sur place à Garoua des professionnels des médias qui manifestaient déjà le vœu de voir un tel projet démarrer. Nous avons juste mis en commun nos forces et nos idées pour concrétiser le projet.

Ce projet répond à un besoin, celui de mettre sur pied un cadre qui permettra aux professionnels des médias de se retrouver pour échanger, partager leurs expériences et surtout profiter de ces expériences pour s’améliorer et grandir professionnellement. Il s’agit également d’avoir un cadre où les journalistes et autres professionnels des médias peuvent valablement prendre position sur certains sujets concernant l’évolution et la pratique de leur métier et trouver des solutions adéquates.

Quel sera le cahier de charge et avez-vous les moyens de soutenir cette démarche ?

Le Forum régional de la presse du Nord qui s’est tenu à Garoua du 25 avril au 3 mai dernier a permis de fixer les premières bases de fonctionnement du regroupement des professionnels de la presse et de la communication du Nord. Le projet a rassemblé près de 40 professionnels exerçants dans toute la région du Nord et issus de tous les types de médias représenté dans la région. Au terme du forum, il a été décidé de la mise sur pied de deux commissions de travail pour peaufiner les stratégies de mise sur pied du regroupement avec des bases solides.

En fait, il s’agit de tirer toutes les leçons des expériences passées et de mettre sur pied une association avec un plan d’activités effectif et des mécanismes de réalisation, de suivi et d’évaluation de ces projets. Il s’agit de la commission des statuts qui est chargé de nous proposer une version définitive des statuts et de la commission des projets qui doit arrêter les projets prioritaires sur lesquels l’association doit se penser une fois mise sur pied.

Les moyens, il y en aura toujours. La question est de savoir qu’est ce qu’on en fera. C’est de cela que dépendra la crédibilité de notre regroupement. Jusqu’ici les activités se déroulent dans le bon sens.

Quelle est la situation de la presse dans la région du Nord ?

La presse dans le Nord est à l’image de la presse dans l’ensemble du territoire national. Elle comporte du bon grain et l’ivraie. Mais je pense qu’il faut davantage saluer le dynamisme observé au sein de la presse dans son ensemble au niveau de la région. Le problème principal qui se pose comme partout ailleurs est naturellement celui de la qualité de la ressource humaine. Mais je pense que cela peut trouver des solutions.

Propos recueillis par Martin Yaoussia

Martin Yaoussia
Martin Hinsia, est un journaliste de terrain expérimenté représentant de ChateauNews dans la région du Nord Cameroun.

Les Plus Lus

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you