vacances sans sida - Photo de famille
Crédit Photo : chateaunews.com. Photo de famille
NEWSLETTER

Français     English

Partager cet article / Share this post
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les populations de Ngaoundéré, métropole de la région carrefour du grand Nord se sont massivement mobilisés pour la première cérémonie de clôture des activités de Vacances Sans Sida dans le septentrion.

Placé sous le thème « génération androïde cliquons sur le dépistage du VIH », cette 15ème édition c’est ouverte aux réseaux sociaux. Centre d’attraction de la jeunesse, les espaces numériques fédèrent les couches sensibles. Il était donc opportun pour Synergie Africaine d’arrimer sa stratégie à cette nouvelle donne incontournable pour l’heure.

Vacances sans sida
Crédit photo : chateaunews.com

Facebook et WhatsApp

D’après Docteur Siaheu Kameni Bibiane coordonnatrice de Vacances Sans SIDA dans la région,

« deux groupes sont créés sur Whatsapp et Facebook en vue de sensibiliser les jeunes de la métropole de l’Adamaoua sur la pandémie du siècle qui continue de faire des victimes » a-t-elle relevé devant l’assistance.

Bien que la campagne « Vacances Sans SIDA » s’est achevée, les espaces crées sur les réseaux sociaux poursuivent l’objectif de veiller à la préservation de la séroprévalence des jeunes. Un nouveau cap a donc été franchis dans cette lutte contre la « pandémie du siècle » peut-on dire, sans risque de se tromper, dans l’optique de toucher directement la jeunesse dite androïde. Cette dernière se montre de plus en plus dynamique sur les mobiles et tablettes.

Résultats probants

Depuis 2003 les résultats probants justifient l’action de Synergie Africaine, 7300 pères éducateurs déployés sur le terrain dans les 10 régions du Cameroun. Un travail de changement de comportement s’impose néanmoins au regard des insuffisances constatées sur le terrain. Pour 11 000 100 (onze millions cent) jeunes sensibilisés, seul 271 409 ont été effectivement dépistés sur les 10 543 047 causeries éducatives et entretiens réalisés au près des couches jeunes dans les villes du Cameroun.

Implication des jeunes

Dans la lutte contre le VIH, beaucoup reste à faire et les efforts ne doivent pas être relachés.

« À chaque génération, ses défis historiques pour le devenir de la nation »

exhorte Kildadi Taguiéké Boukar gouverneur de la région de l’Adamaoua aux jeunes venus massivement. Pour Jean Stéphane Biatcha secrétaire exécutif des Synergies Africaines contre le SIDA et les souffrances

« nous ne pouvons espérer gagner la bataille de la lutte contre le VIH/SIDA sans l’implication des jeunes. C’est la raison d’être de la campagne “Vacances Sans SIDA”, lancée en 2003 par son Excellence Madame Chantal BIYA ».

Pair éducateur pour toujours

Une prise de conscience de la jeunesse s’avère davantage nécessaire et la connaissance du statut sérologique de chacun déterminante pour que le SIDA soit vaincu au Cameroun en particulier et en Afrique en général. Au patron de l’ONG Panafricaine regroupant une trentaine de Premières Dames Africaines d’ajouter dans ses propos que « l’initiative Vacances Sans SIDA a traversé les frontières du Cameroun ». La sensibilisation se poursuivra selon les propos de Jean Stéphane Biatcha « on ne devient pas pair éducateur pour les vacances scolaires uniquement. On s’engage à l’être pour toujours ».

vancances sans sida
Crédit photo : chateaunews.com

Connaître son statut

L’importance de cette action bien que devenu une tradition est capitale car une personne sur deux vivant avec le VIH ne connaît pas son statut sérologique et ne peut par conséquent pas avoir accès au traitement et à la prise en charge. Un risque potentiel de développer le Sida et de le transmettre aux autres auquel il faut s’attaquer sans relâche. Un défi permanent qui nous interpelle tous pour « bâtir une génération sans Sida à l’horizon 2030 ». Face aux obstacles socioculturels et les difficultés d’ordre linguistiques notamment enregistrées dans l’Adamaoua, les pairs éducateurs ont fait montre d’ingéniosité pour sensibiliser les camarades et surtout les inciter à aller se faire dépister gratuitement.

vacances sans sida - réseaux sociaux
Crédit photo : chateaunews.com, Cadeaux aux pairs éducateurs

Lancée le 04 août 2017 au siège de Synergies Africaines, Vacances Sans SIDA s’est achevée le 27 août 2017 sur l’ensemble du territoire national. Sous instruction de Madame Chantal Biya, 150 jeunes éducateurs supplémentaires ont été mobilisés en plus des 52 pairs éducateurs recrutés dans les dix régions du Cameroun. En guise d’encouragement de Chantal Biya dans les études, les pairs éducateurs ont reçus de nombreux cadeaux.

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

25 + = 29