Home Société Santé Cameroun : L’ACMS vulgarise les méthodes contraceptives modernes dans le septentrion

Cameroun : L’ACMS vulgarise les méthodes contraceptives modernes dans le septentrion

0
Cameroun : L’ACMS vulgarise les méthodes contraceptives modernes dans le septentrion
Credit Photo : Martin Yaoussia. Expositions produits ACMS

La journée mondiale de la contraception est célébrée chaque 26 septembre à travers le monde. Cette année, le thème choisi est : “connaissance des différentes méthodes modernes de contraception et choix éclairé”.

À Garoua, les manifestations entrant dans le cadre de cette journée ont démarré le samedi 23 septembre dernier par une marche sportive en présence du Chef de Programme d’Accès aux Services de la Santé de Reproduction (PAS-SR) pour le Grand-Nord à l’ACMS (l’Association Camerounaise pour le Marketing Social) Salifou Compaoré, qui a officiellement lancé les activités. Les agents de santé, les mobilisateurs communautaires, le personnel intervenant dans le domaine de la santé de la mère et de l’enfant ont répondu présent au rendez vous.

Les Activités

Pendant trois jours, plusieurs activités sont prévues afin de promouvoir les nouvelles méthodes de contraceptions modernes. Il s’agit notamment :

  • De la mobilisation sociale menée par les agents de santé communautaire dans les aires de santé de Kollere et de Souari ;
  • De deux grandes animations de masse avec exposition des produits menées dans le district de Garoua I ( pharmacie du Nord et carrefour fédéral) ;
  • Des activités de counseling et d’insertion des méthodes de contraception modernes menées en direction des femmes en âge de procréer dans les formations sanitaires Cppf et Csi Souari.
methodes contraceptives
Quelues Contraceptifs

Pendant cette période, un accent est mis sur la promotion du planning familial et les produits de l’Association Camerounaise pour le Marketing Social. Cette année, le numéro vert 8188 de l’ACMS est vulgarisé aux populations afin qu’elles puissent appeler pour toutes leurs préoccupations en Français, en Anglais et Fulfuldé les jours ouvrables de 7h30 à 18h.

La mortalité maternelle

La planification familiale constitue une des stratégies majeures de lutte contre la mortalité maternelle, infantile et juvénile au Cameroun. À ce titre, elle permet d’éviter les grossesses trop précoces, trop rapprochées, trop nombreuses et trop tardives qui pour la plupart du temps sont préjudiciables à la santé de la mère, et contribuent à l’accroissement des risques de mortalité maternelle.

Concernant la santé de reproduction dans le Septentrion, les chiffres sont alarmants. Ainsi, le taux de prévalence demeure faible à l’extrême-nord. On enregistre : 4.7% pour le Nord, et 10.6% l’Adamaoua.

Face à l’ampleur de la situation, le Programme d’Accès aux Services de la Santé de la Reproduction (PASSR) a été mis sur pied en droite ligne avec le plan opérationnel de la planification familiale 2015-2020 au Ministère de la Santé Publique, dans les trois régions septentrionales et à l’Est du Cameroun, où le taux de mortalité maternelle est le plus élevé. ce programme contribuera à la réduction de la mortalité maternelle dans les régions d’interventions à travers l’accroissement de l’utilisation des services de meilleures qualités pour la santé de reproduction.

L’ACMS offre à cet effet, des méthodes et contraceptions de courte et de longue durée. Parmi les méthodes de courte durée, il y a les préservatifs masculins et féminins. Les implants et le dispositif intra-utérin sont quant à eux, des méthodes de longue durée. La planification familiale, les soins après avortement, l’élimination de la transmission mère-enfant, la fortification alimentaire et les maladies diarrhéiques et hydriques sont les cahiers de charges des 400 formations sanitaires publiques et privées bénéficiaires.

Le PASSR

Le Programme d’Accès aux Services de la Santé de la Reproduction (PASSR) qui existe depuis 4 ans est le fruit de la coopération Germano-Camerounaise et concerne prioritairement les populations de la région Septentrionale et celles de l’Est du Cameroun. L’Association Camerounaise pour le Marketing Social de part son expertise et son expérience joue un rôle incontournable dans le processus. On retient ainsi un engagement à accompagner le gouvernement Camerounais. L’ACMS et la CAMNAFAW (Cameroon National Associative for Family Wallers) sont impliquées dans la mise en œuvre de ce projet pour l’atteinte des objectifs qui leurs ont été assignés. L’ACMS œuvrant depuis 1996 au Cameroun a un programme de marketing social basé sur la distribution de produits contraceptifs et une stratégie de communication pour un changement de comportement, celle-ci s’inscrivant dans une logique durable en se positionnant vers la sensibilisation et la mobilisation des communautés urbaines et rurales à travers notamment les spots radios, les causeries éducatives, les formations dans toutes les régions du pays.