Home Découverte Carte Postale Les Gorges de Kola, une curiosité naturelle dans le Nord

Les Gorges de Kola, une curiosité naturelle dans le Nord

0
Les Gorges de Kola, une curiosité naturelle dans le Nord

Le site touristique des Gorges, situé à 20 kilomètres de Guider attire de nombreux touristes étrangers et des visiteurs Camerounais impressionnés par cette architecture façonnée par la nature.

Même si le terme de gorges semble un peu usurpé, il n’en demeure pas moins que ce passage rocheux de 700 mètres de long sur 200 mètres de large dans lequel se faufile le Mayo Louti, reste assez rare dans la région.

Facile à trouver grâce à un fléchage sobre mais efficace, les gorges ne bénéficient d’aucun aménagement public malgré les promesses faites. Seuls quelques boukarous délabrés ont été construits à proximité au détriment de la végétation séquestrée. De jeunes guides proposent leurs services pour la visite. La descente dans les gorges se fait en « varappe » ce qui permet de parcourir une cinquantaine de mètres au fond de la faille.

gorges de kola entrée

Certains rochers sont merveilleusement travaillés par les eaux. Au plus haut, les gorges s’élèvent à une quinzaine de mètres.

Gorges de Kola, cours d'eau

Gorges de kola, un paysage façonné

Sur place, on peut également voir sur un bras parallèle les « appartements du diable ». Un salon et une chambre qui sont en fait des cavernes intérieures modelées par le courant en saison des pluies. Attention, l’accès est beaucoup plus sportif pour un spectacle somme toute moyen. Beaucoup de légendes autour de ces gorges que les jeunes guides n’hésiteront pas à vous conter. Une chose est sûre cependant, pas de mystère au début de la saison sèche quand les habitants du coin font des pêches miraculeuses. En fait, avec la baisse des eaux, les poissons restent prisonniers dans les innombrables marmites faites dans la roche et il ne reste plus qu’à aller les « cueillir ».

gorges de kola, merveille

Accès difficile

Pour y accéder, à partir de Garoua, il faut prendre la nationale N° 1 vers Figuil. La route, récemment refaite à neuf, est très roulante. Arrivé à Sorawel, 15 Km avant Figuil, prendre la direction de Guider sur 15 Km. Vous arrivez ensuite sur un carrefour au lieu dit Ouro Aladji avec un arbre où 2 stèles indiquent la direction des gorges. Prendre l’unique piste sur 5,2 Km. Il faut compter environ 1h30 de route depuis Garoua. La visite du fond des gorges n’est possible qu’en saison sèche donc sur la période de décembre à mai. Le reste du temps, elles sont noyées dans le Mayo Louti qui occupe toute la largeur de son lit.

gorges de kola, eau

Épreuve physique

Pour la visite, prévoir des chaussures solides ne craignant pas l’eau car il faut à la fois affronter les rochers brûlants et un fond de gorges où il y a toujours un filet d’eau. Impossible de ne pas se mouiller les pieds. La descente dans les gorges nécessite un minimum de condition physique. Sans faire de l’escalade, il faut néanmoins être à l’aise dans ce genre d’exercice d’autant plus que la chaleur intense rend presque intouchable les pierres exposées au soleil cuisant. C’est particulièrement vrai pour les « appartements du diable ». Prévoir de l’eau et une casquette pour éviter une mauvaise surprise. Les personnes âgées ou ayant du mal à se déplacer ne peuvent pas y accéder.

×