NEWSLETTER

Français     English

Un important don des produits de première nécessité et de matériel divers issue des peuples Japonais et ONU femmes a été offert aux femmes de la localité de Mora par l’ALVF.

Ce sont des femmes et groupes de femmes vulnérables refugiées et communautés hôtes de Mora, Kourgui et Djamakia dans le département du Mayo Sava qui sont repartis avec un nouvel espoir ce jour du 24 octobre 2017. Avec des cartons d’huile de table, de savon, de sel, sel sucre, pâtes alimentaires, sacs de farine, du riz, du mil, des foyers améliorés, des machines à écraser, etc., ces dons vont leurs servir leurs autonomisations économiques. Ces bénéficiaires, choisis sur la base de l’administration de la grille de vulnérabilité et de la capacité de gestion d’un AGR (activité génératrice de revenue), devront mettre ces dons au service de leur autonomisation et subvenir à leurs besoins de base. Le sous-préfet de cette localité, présent à cette cérémonie a tenu à rappeler à ces femmes de « faire très bonne usage de ces dons » afin qu’ils puissent améliorer leur quotidien.

Madame TAMENBE Bernadette, bénéficiaire de ces dons n’a pas manqué l’occasion de remercier tous ces partenaires qui ont pensés en elles. Pour elle,

« nous les bénéficiaires, nous sommes très heureuses. Que les âmes de bonnes volontés continuent de nous aider. Nous disons grandement merci à ONU femmes, le peuple Japonais et l’ALVF ».

Même son de cloche du côté de Marie Noëlle, une autre bénéficiaire qui, elle a tenu à rassurer les donateurs quant à l’usage qu’elles feraient de ces dons ;

« Nous sommes très reconnaissante et nous allons faire bon usage de ces dons. Nous remercions de vive voix tous ces partenaires. Qu’ils continuent de nous aider ».

Il est à rappeler que ces interviennent dans le cadre du projet

« lutte contre l’extrémisme à travers un soutien aux femmes et filles anciennes otages de Boko haram et des communautés hôtes dans la région de l’Extrême-Nord ».

Mora : 176 personnes bénéficient des kits économiques pour leurs autonomisations 1

Il est prévu un soutient à 45 groupes de femmes avec les AGR, 17 coopératives de Mora, Kourgui et Djamakia. Selon, Allamine, expert économique à l’ALVF association pour la lutte contre les violences faites aux femmes, organisme qui suit ce projet:

nous les accompagnons dans la conduite de leurs activités. L’objectif est de les emmener à mieux gérer, qu’elles puissent prendre en charge leurs enfants et satisfaire leurs besoins de base.

En attendant d’autres séances de distribution de ces kits à d’autres bénéficiaires, l’espoir de voir toutes ces femmes déplacées, communautés hôtes vulnérables; améliorer considérablement leurs conditions de vie, reste le souhait de toutes ces organisations.

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

× 5 = 40